Réutiliser ses tontes et ses tailles

Atelier jardin zéro déchet
Atelier jardin zéro déchet (Christophe Le Dévéhat)

La tonte de pelouse, les branchages et les feuilles sont des ressources pour le jardin : apprenez à les valoriser plutôt que de les jeter. Réduire ses déchets au jardin, c'est moins d'entretien, un jardin plus économe en eau, et des économies : plus besoin d'acheter du compost, du paillis, de l'engrais ou du désherbant !

Que faire de ma tonte ?

L'herbicylage ou "mulching" est une technique de tonte qui consiste à couper et broyer l'herbe finement sans la collecter pour la restituer directement au sol. En se décomposant, la tonte agit comme un fertilisant naturel et nourrit le sol

Plus l'herbe est haute, plus on conserve l'eau et on réduit les besoins en arrosage. 

Je ramasse ma tonte

Tondre avec un bac permet de collecter l'herbe facilement afin de la réutiliser en paillage. 

On peut pailler avec de la tonte fraîche en couche de 2 cm et avec de la tonte sèche jusqu'à 10 cm sur les massifs, le potager, aux pieds des hais, autour des arbres. 

Le paillage évite l'évaporation de l'eau et en se dégradant nourrit le sol. S'il n'y a pas de végétaux à pailler, on peut étaler la tonte sur une petite surface dans un coin du jardin afin de la faire sécher. Une fois sèche, elle peut être déposée en petites quantités dans le composteur. 

Je laisse ma tonte sur place

On peut tondre sans bac avec une tondeuse classique ou utiliser la fonction "mulching" de la tondeuse. 

Selon les modèles ou les marques, il est également possible de rajouter un "kit mulching" sur une tondeuse classique. 

Conseils pratiques

Pour de meilleurs résultats, on tond : 

  • Par temps sec afin d'éviter le bourrage.
  • Plus haut (minimum 9 cm) pour limiter la croissance de la pelouse : moins de volume, moins d'évaporation de l'eau car la terre est à l'ombre. 

Pensez aux insectes !

Commencez par tondre votre pelouse par le centre de votre terrain pour leur permettre de s'enfuir vers l'extérieur et de ne pas se retrouver piégés au milieu du jardin. 

Sans oxygène, un tas de tonte fermente et produit du méthane, puissant gaz à effet de serre.

Depuis le 1er janvier 2024, les tontes ne sont plus acceptées en déchèterie. Le ramassage en porte-à-porte intra-rocade a pris également fin à cette date.

Vidéo tuto : Comment valoriser ses tontes au jardin ?

Pour accéder au contenu, j'accepte les cookie de YouTube

Quelles alternatives au gazon ?

Un gazon c'est beaucoup d'entretien. Des solutions originales, moins chronophages et moins gourmandes en eau existent. 

Massif de graminées et couvre-sol

Vous pouvez varier les espaces, en créant des massifs composés de différentes graminées et complétez avec des couvre-sol, vous pourrez jouer ainsi sur les reliefs et les couleurs. 

Plantes tapissantes piétinables

Elles consomment moins d'eau et nécessitent moins d'entretien qu'un gazon. Thym rampant et sédum, par exemple, sont parfaits pour les petits espaces et offrent de magnifiques couleurs lors de la floraison. 

Espace fleuri

Valorisez un espace dans votre jardin avec des fleurs ! La zone fleurie est esthétique, excellente pour la biodiversité et nécessite peu d'entretien (1 à 2 fauches par an). Orientez-vous de préférence vers un semencier spécialisé qui vous fera un mélange sur mesure et adpaté à votre jardin. 

Que faire de mes tailles de haies ?

Les tailles de haies ne dépassant pas 1 cm de diamètre (un petit doigt) peuvent être broyées à la tondeuse, au-delà, on utilise un broyeur de végétaux. Pour les petits volumes de taille, le sécateur classique ou électrique peut être utile. 

Tous les végétaux se broient :

  • Les branches fines avec une tondeuse
  • Les plus grosses branches à l’aide d’un broyeur de végétaux

Il est préférable de broyer directement après la taille, c’est plus facile et le paillis obtenu est alors plus nutritif pour le jardin. 

Que faire du broyat ?

  • Le broyat récolté peut être disposé aux pieds des végétaux (massifs, haies, potager). Il protège le sol et conserve la fraîcheur de la terre, sa décomposition est excellente pour le sol. 
  • Le broyat peut également être utilisé au compost en "structurant". Il maintient l'équilibre et assure la bonne décomposition des matières. 
  • Le broyat peut aussi servir d'allée dans le jardin, c'est un matériau biologique donc bénéfique pour le jardin et gratuit ! 
  • Pour les branches supérieures à 1cm de diamètre, si vous (ou vos voisins) ne disposez pas d'un broyeur, elles peuvent être utilisées en haie sèche. Cette méthode consiste à utiliser des branchages pour créer une haie. Rapide et facile à réaliser, elle offre un refuge à la biodiversité. 

Pas de tailles au printemps

La Ligue pour la protection des oiseaux préconise de ne pas tailler ses haies du 15 mars au 31 août, pour ne pas déranger les oiseaux en nidification.

Location de matériel

Rennes Métropole propose en location à moindre coût des tondeuses mulching et des  broyeurs adaptés à différents diamètres et volumes de végétaux :

La mise à disposition de ces matériels est assurée par des structures relais du territoire.

Consultez la carte en ligne des structures relais du territoire et du type de matériel qu'elles proposent.

Une convention type définit les engagements respectifs de la structure proposant du matériel en location et Rennes Métropole. 
Télécharger la convention type

Pour plus de renseignements, contactez le service déchets par mail.

Vidéo tuto : Comment valoriser ses tailles au jardin ?

Pour accéder au contenu, j'accepte les cookie de YouTube

Pourquoi pailler ?

Le paillage consiste à couvrir la terre, autour des plantations,  avec des paillis (tontes de pelouse, fleurs, feuilles mortes, broyat, tailles de haies...). Une technique qui n'a que des avantages

  • Diminuer la pousse d’herbes indésirables
  • Protéger la terre du gel et de la sécheresse
  • Améliorer la structure du sol par la décomposition de la matière en humus
  • Abriter les auxiliaires du jardin

Comment procéder ?

  1. Désherber la surface du sol
  2. Griffer pour aplanir la terre
  3. Étaler le paillis de façon homogène dans le potager ou autour des plantes d’ornement

Comment faire un plan de jardin naturel ?

Le changement climatique nous pousse à revoir nos pratiques au jardin et à faire évoluer notre regard : accepter de voir l'herbe jaunir, de laisser un peu de flore spontanée...

Le plan de jardin aide à définir, comprendre et aménager son jardin de façon à ce que son entretien soit simple tout en favorisant le développement de la biodiversité.

J'ai un petit jardin

Si vous souhaitez végétaliser son jardin sans trop impacter l'espace au sol, les plantes grimpantes peuvent être la solution idéale sur un mur ou une cloison par exemple.

Il existe aussi des arbustes à croissance lente, au format adapté pour les petits espaces : azalée, camélia, nandina, oranger du Mexique par exemple.

Si vous n'avez pas de végétaux à pailler avec la tonte, la meilleure solution est la tonte en mulching.

J'ai un grand jardin

Vous pouvez tester la gestion différenciée :

  • Bien définir les espaces selon les usages en ne tondant que ceux qui sont réellement utilisés.
  • Être attentif aux choix des espèces implantées. 

Par exemple, choisir de ne tondre que les espaces réellement utilisés peut être une option d'entretien bénéfique pour la biodiversité et moins chronophage pour le jardinier.

Participez à des ateliers pour jardiner malin

Rennes métropole propose de découvrir des techniques simples d'entretien du jardin, respectueuses de la nature.
3 formations au choix : 

  • Embellir son jardin en évitant la déchèterie : réutiliser facilement toutes les ressources du jardin, redéfinir les espaces et mettre en valeur les points forts
  • Démarrer un potager au naturel : découvrir les techniques de la production (semis, plantation, préparation du terreau) jusqu’à la récolte.   
  • Optimiser l'utilisation de l'eau au jardin : faire un diagnostic des besoins en eau, connaitre les systèmes d’arrosage et de stockage existants, mettre en place des solutions durables, faciliter l’infiltration de l’eau, pailler…

Inscrivez-vous en ligne.

Un expert du paysage dans votre jardin, ça vous dit ? 

Bénéficiez d'une session sur mesure dans votre jardin afin d'en optimiser l'entretien et de vous faciliter la vie ! 

Contactez-nous au 0 223 622 622.

Guides à consulter

Le brûlage : une pratique polluante et interdite

Le brûlage des végétaux (comme celui des autres déchets) est interdit sur le département aux professionnels comme aux particuliers. Cette pratique est dangereuse (risque de brûlures et d'incendies), nuisible (odeurs, fumées…) et extrêmement polluante pour l'atmosphère. Les contrevenants s'exposent à des sanctions pénales. Une amende de 450 euros et plus peut leur être appliquée.