Rennes renforce ses aménagements en faveur des vélos et piétons

Transports
aménagement

Après une première phase d'aménagements réalisés courant mai en prévision du déconfinement, sur plusieurs secteurs (boulevards de la Liberté et de la Tour d'Auvergne et rues de l'Hôtel Dieu, Lesage et Saint-Hélier), la Ville de Rennes lance une nouvelle phase d'aménagements transitoires cyclables et piétons. 

Ces mesures visent à réorganiser l’espace public afin de faciliter les déplacements du quotidien des piétons et cyclistes mais aussi à accompagner la réouverture des commerces du centre-ville. Les aménagements seront opérationnels à partir du mardi 2 juin et seront en vigueur jusqu’au dimanche 30 août. Tout au long de ces trois mois, les aménagements pourront être ajustés si besoin et seront évalués pour être éventuellement pérennisés si leur efficacité est prouvée.
Deux critères ont été retenus pour la réalisation de ces aménagements, qui doivent :

  • permettre le respect de la distanciation physique grâce à une meilleure cohabitation des différents modes de déplacements
  • être rapides à mettre en œuvre, adaptables et réversibles. 

Objectifs et réalisations programmées

Priorité aux piétons et aux cyclistes en centre-ville !

Dans un secteur contenu entre la rue de l'Hôtel Dieu au nord, le boulevard de la Liberté au sud, le boulevard de Chézy à l'ouest et l'axe Guillaudot/Gambetta à l'est, les piétons et cyclistes seront prioritaires grâce à la mise en place d'une « zone de rencontre » à la place de la zone 30 actuelle. Les principes de la « zone de rencontre » sont les suivants : 20 km/h maximum avec priorité du plus faible sur le plus fort, possibilité pour les piétons de se déplacer sur la chaussée, et pour les cyclistes de circuler dans les deux sens.

Les abords de la place de l'Hôtel de Ville seront transformés en aire piétonne (accès riverains immédiats, livraisons et véhicules de secours uniquement sur les rues de l'Hermine et de Brilhac au nord, de Coëtquen et Ferdinand Buisson au sud). Ces aménagements sont notamment destinés à permettre aux habitants de profiter des commerces du centre dans le respect des règles de distanciation physique. La desserte pour les riverains et commerçants et l'accès aux parkings en ouvrage (Hoche, Les Lices…) restera autorisée mais les véhicules motorisés ne pourront plus traverser l'hyper-centre d'un bout à l'autre. 

Explications en vidéo : 

carte

Création de la première "vélorue" rennaise 

La Ville de Rennes va expérimenter sa première vélorue entre la place Pasteur et la place de Bretagne. Les quais nord (quais Chateaubriand, Lamartine et Duguay Trouin)  seront réservés à la circulation des cyclistes (double-sens cyclable) et à la desserte riveraine.
Concrètement, le quai Lamartine sera fermé à la circulation générale (accès riverains immédiats, livraisons et véhicules de secours uniquement), tandis que les dessertes riveraines et le stationnement seront maintenus sur le quai Chateaubriand (sortie obligatoire par la rue Jean Jaurès, la rue Edith Cavell, la place du Parlement et la rue Victor Hugo) et le quai Dugay Trouin (accès maintenu par la rue de la Monnaie, la rue de Clisson, la rue Dugesclin, la rue de l’Horloge et la rue de Rohan).

Montée en puissance des aménagements transitoires vélo

  • Le boulevard de la Liberté accueillera sur sa partie sud, dans le sens ouest-est, une piste cyclable unidirectionnelle de 500 mètres environ. Elle se situera dans l’actuelle file de gauche, le long du terre-plein central, depuis la place de Bretagne jusqu’à la rue du Vieux Cours. Les places de stationnement existantes entre la place de Bretagne et la rue Tronjolly seront conservées et des places livraisons seront créées entre la rue Tronjolly et la rue du Vieux Cours. Entre la rue du Vieux Cours et la rue d'Isly, la piste cyclable se poursuivra en rive sud de la chaussée, côté trottoir.
  • En cohérence avec la piste transitoire de la rue de l'Hôtel Dieu, de nouveaux aménagements seront réalisés sur le pont Legraverend (couloir bus et vélo dans le sens ouest > est et élargissement du trottoir sud).
  • Enfin, un nouvel aménagement est prévu sur l'avenue Aristide Briand et le quai Dujardin avec l'élargissement (2,5 m) et la sécurisation de la bande cyclable entre les ponts Châteaudun et Pasteur.
  • Des aménagements transitoires sont à l'étude avenue Janvier, entre les quais et le boulevard de Liberté.

Explications en vidéo : 

Aménagements vélo : la carte pour récapituler

Apaisement du trafic dans les quartiers de Rennes

Une modification du plan de circulation va aussi être expérimentée dans le secteur Sud Gare, où le trafic de transit reste important et problématique pour les habitants. Il s’agira de faciliter les déplacements à vélo et à pied dans cette zone, tout en limitant le trafic de transit. Cette expérimentation, si elle se révèle fructueuse, pourra être reproduite dans d’autres quartiers rennais.
Enfin, sont aussi à l’étude, la sécurisation des abords des 83 écoles de la ville.  

À noter : l'axe Guillaudot-Gambetta, compris entre le boulevard de Sevigné et la place Pasteur va également faire l'objet de travaux, l'accès à la rue du Général Guillaudot sera fermé à partir du mardi 2 juin (une déviation sera mise en place en amont sur les boulevards Volney, de Metz et de Strasbourg). Les travaux permettront la mise en place d'un nouveau réseau de bus à la mise en service de la ligne b du métro. À terme, la section comprise entre les quais et le carrefour de la rue du Général Guillaudot et du boulevard de Sévigné sera réservée à la circulation à double-sens des bus et des vélos avec une desserte locale pour les riverains. 

Pour vous repérer, le nouveau plan de circulation, du 2 juin au 30 août : 

plan circulation

Des actions en continuité

Rennes encourage déjà le développement des modes de déplacements doux (marche à pied et vélo). La Ville s'est engagée dans cette démarche de transformation de l’espace public depuis plusieurs années :

En proposant de nouveaux aménagements transitoires, la Ville de Rennes donne un coup d’accélérateur à certains projets qui devaient être activés après la mise en service de la ligne b du métro et qui, pour la plupart, ont été présentés lors des concertations sur le PLU Rennes 2030 ou sur le Plan de déplacements urbains. Ces aménagements sont déployés plus rapidement que prévu afin de répondre au mieux au contexte sanitaire actuel.