Le Réseau express vélo devient réalité !

Transports
piste cyclable
(J Mignot)

À Rennes, le REV devient réalité... Ce réseau structurant d'itinéraires vélos sécurisés commence à se déployer depuis la place de Bretagne. Ce sont déjà 5,4 kilomètres de qui relient le Roazhon Park aux prairies Saint-Martin.

« Il y a une forte attente des Rennais pour la sécurisation des parcours », a rappelé Nathalie Appéré, maire de Rennes, en inaugurant la nouvelle piste bidirectionnelle de 2 km reliant la place de Bretagne au Roazhon Park, quai de la Prévalaye.
Composé majoritairement de pistes cyclables, le REV vise à former à terme un maillage structurant et sécurisé. « L’objectif, d’ici 2024, est de réaliser 16 km d’itinéraires sécurisés, mettant la place de Bretagne à 15 minutes des quatre coins de la ville. »

Un défi collectif et un enjeu de cohésion sociale

« La ville post-carbone, ça ne se décrète pas ! Elle se construit décision après décision, aménagement après aménagement. Et l’expertise des associations rennaises est indispensable », a souligné la maire de Rennes. Ces aménagements se situent aussi dans la perspective de Rennes 2030 et de la mise en service de la ligne b, qui va s’accompagner d’un nouveau plan de circulation, avec de nouveaux partages des voies, de la modification des parcours des bus… Plus globalement, le Réseau express vélo est une préfiguration de la ville de demain : apaisée et plus respectueuse de l'environnement. Avec un autre enjeu : « atteindre 20 % de part modale du vélo.»

Les aménagements de la place de Bretagne

La place de Bretagne au cœur du REV

La place de Bretagne et la place Foch constituent le cœur du Réseau express vélo. On y compte déjà plus de 3 500 vélos par jour et 10 % des trajets effectués à vélo dans Rennes passent par la place de Bretagne. Les travaux de réaménagement réalisés au premier semestre 2018 ont permis de sécuriser les déplacements et de faciliter les liaisons piétonnes et cyclistes entre le mail François Mitterrand, le quai Saint-Cast, le quai Duguay-Trouin, le quai de la Prévalaye, la place de Bretagne et les boulevards de la Liberté et de la Tour d'Auvergne. D’ici 2024, le nombre de passages mensuels pourrait passer de 100 000 à 200 000.

Vers un REV de plus de 100 km

D’autres aménagements seront réalisés progressivement, vers la gare, les quartiers sud, Beaulieu. À l'horizon 2024, les 16 kilomètres de voies réalisés rayonneront depuis le cœur de ville et seront prolongés par le Réseau express vélo métropolitain vers les communes de Rennes Métropole. En 2019, les liaisons existantes en direction de Pacé et de Saint-Grégoire seront réaménagées. De nouveaux projets d'aménagement sont actuellement à l'étude pour améliorer, dès 2020, la desserte de la ZI sud est depuis et vers Rennes et les communes voisines. 
À terme, le REV comptera près de 100 km de liaisons cyclables sur Rennes et les communes de la première couronne, pour l'essentiel en site propre ou prenant appui sur des voies adaptées à la circulation des vélos.

Des usagers satisfaits

Cela s’améliore au fil du temps. Notre point de départ est toujours Rennes et les pistes comme celles-ci, c’est sécurisant.

Catherine Grosset, cyclotouriste active à l’Opar

On sent enfin une importance donnée aux cyclistes

Carole, toute nouvelle adepte de la bicyclette.

Il y a une réelle volonté de développer le maillage cyclable. Des itinéraires que l’on peut utiliser en toute sécurité sont bienvenus pour l’initiation

Sébastien His, président de Roazhon Mobility

La presse en parle

Pour aller plus loin sur ce sujet