Le cycle de l'eau, de la source à la rivière

Le barrage de Chèze-Canut constitue l'une des principales ressources en eau du bassin rennais. (Didier Gouray)
Le barrage de Chèze-Canut constitue l'une des principales ressources en eau du bassin rennais. (Didier Gouray)

Depuis 2015, Rennes Métropole est en charge de l'eau potable, des eaux usées par le biais du service public d'assainissement collectif et non collectif, des eaux pluviales ainsi que, depuis 2018, de la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations. Du captage à la source jusqu'au rejet en rivière après traitement, voici le cycle de l'eau dans la métropole. 

L'eau potable

Rennes Métropole a pris en charge la compétence de l'eau potable en 2015 et en a confié la gestion à une structure unique : la Collectivité Eau du Bassin Rennais (EBR). Ce syndicat mixte est l’autorité organisatrice du service de l’eau potable pour 59 communes du Bassin Rennais, du point de captage au robinet.

Les missions de la collectivité Eau du Bassin Rennais

  • Définir et piloter la politique de l'eau sur l'ensemble du bassin
  • Assurer la protection des ressources en eau 
  • Inciter aux économies d'eau 
  • Financer et entretenir les équipements de prélèvement, de production et de distribution
  •  Mettre en œuvre l'harmonisation du prix de l'eau à l'échelle de la métropole ainsi que la tarification sociale et écologique. À noter que le prix de l'eau est gratuit à la base puisque c'est un bien public, on paie uniquement son traitement, le contrôle de sa qualité et son acheminement
Accéder au site de la Collectivité Eau du Bassin Rennais

Le territoire d'Eau du bassin rennais Collectivité

La carte des communes faisant partie d'Eau du Bassin Rennais Collectivité
La carte des communes faisant partie d'Eau du Bassin Rennais Collectivité

À Rennes, la distribution de l'eau est redevenue publique

Après plus d'un siècle de gestion par Veolia,  la Ville de Rennes a confié en 2015 la distribution de l'eau potable à la Société Publique Locale (SPL) "Eau du Bassin Rennais" (à ne pas confondre avec Eau du Bassin Rennais Collectivité), créée à cet effet.

Les principales missions de la SPL:

  • l'achat d'eau potable à la Collectivité Eau du Bassin Rennais
  • la distribution d'eau potable aux abonnés de la Ville de Rennes
  • l’exploitation, l'entretien, la surveillance, les réparations de l’ensemble des ouvrages du service mis à disposition par la collectivité
  • la réalisation de travaux, notamment de renouvellement 
  • la relation avec les usagers 
  • la facturation et le recouvrement, pour le compte de la collectivité et des autres organismes concernés, des redevances de toutes natures, pour l'eau et de l'assainissement

 

Quelques chiffres: 

  • 76 000 abonnés pour 213 000 habitants desservis
  • 30€/an en chèque-eau offerts aux bénéficiaires de la CMU-C
  • 10 m3 /an d'eau offerts à chaque foyer rennais
pictogramme

13 ressources en eau 2 barrages, 10 captages en rivière ou en souterrain, 1 étang

pictogramme

486 000 habitants alimentés en eau potable (dont 444 723 dans Rennes Métropole)

pictogramme

22 millions m3 d'eau potable consommés par an dans les 59 communes

picto

2,22 € Prix moyen pondéré du m3 d'eau (hors assainissement)

picto

7 300 m3/ heure capacité de production d'eau des 8 usines de traitement

picto

3750 km longueur du réseau public de distribution d'eau

Les eaux usées

Depuis 2015, Rennes Métropole est en charge de l'organisation de l'assainissement collectif dans les 43 communes de l'agglomération. La mission d'un service public d'assainissement est de collecter et d'évacuer à la rivière les eaux usées et pluviales et ce, au moindre coût, sans nuisances pour l'usager, le personnel et l'environnement et dans le respect de la réglementation. Rennes Métropole pilote aussi les dispositifs d’assainissement non collectif en s’assurant du bon fonctionnement de ceux-ci notamment. 

Missions & enjeux de la gestion des eaux usées 

  • Réaliser les investissements nécessaires à l'amélioration des systèmes de collecte et de traitement des eaux usées pour parvenir à une qualité optimale de traitement des eaux usées et assurer un fonctionnement optimal du réseau de collecte par temps sec comme par temps de forte pluie
  • Organiser et piloter les services publics d'assainissement collectif et non collectif
  • Exploiter les systèmes d'assainissement collectif sur 30 communes dont Rennes. Pour les 13 autres communes, l'exploitation est confiée par délégation à des prestataires : Veolia et Saur
  • Informer, conseiller, accompagner les usagers souhaitant se raccorder à un réseau d'assainissement collectif ou mettre en œuvre une installation d'assainissement non collectif et contrôler périodiquement le fonctionnement des dispositifs existants
  • Développer la connaissance du fonctionnement du système d'assainissement et de ses impacts sur le milieu naturel
  • Évacuer à la rivière les eaux usées avec le moins de nuisance possible pour l’environnement, l’usager et le personnel

 

pictogramme

170 000 abonnements à l'assainissement collectif

pictogramme

25 stations de traitement des eaux usées

pictogramme

10 000 installations d'assainissement non collectif

picto

+ de 1300 km de canalisations eaux pluviales

picto

+ de 50 réservoirs d'eau potable

pictogramme

+ de 1500 km de canalisations eaux usées

Les eaux pluviales

La gestion des eaux pluviales est un enjeu essentiel pour concilier l’aménagement du territoire et ses impacts sur l’environnement. Le Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) de Rennes Métropole voté en février 2020, définit des règles nouvelles à respecter dans ce domaine. 


Missions et enjeux de la gestion des eaux pluviales 

  • Organiser et piloter la gestion des eaux pluviales 
  • Réaliser les investissements nécessaires à l'amélioration des systèmes de collecte des eaux pluviales 
  • Exploiter les systèmes de gestion des eaux pluviales sur l'ensemble du territoire de Rennes Métropole
  • Évacuer les eaux pluviales à la rivière 
  • Favoriser l'infiltration des eaux pluviales à la parcelle pour éviter d'augmenter le débit des cours d'eau de façon trop importante en cas de forte pluie et ce, afin de favoriser le rechargement des nappes souterraines notamment. 

 

La gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations

En charge la gestion des milieux aquatiques du territoire, Rennes Métropole fait en sorte de mieux concilier l’urbanisme et amélioration de la biodiversité, préservation de l’environnement et prévention des inondations. 


Missions et enjeux de la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations 

  •  Entretenir et aménager les bassins versants, cours d’eau, canaux, lacs et plans d’eau
  • Aménager le territoire pour lutter contre les inondations : surveillance, entretien et réhabilitation des digues, création et gestion des aménagements hydrauliques qui visent  à prélever une partir du cours d’eau en crues aux fins de stockage provisoire dans un réservoir prévu à cet effet 
  • Protéger et restaurer des zones humides
  • Tendre vers le bon état des ressources d’eau du territoire