La politique mobilité transports

Un bus Chronostar
Un bus Chronostar (R. Volante)

Rennes Métropole définit la stratégie globale des déplacements sur son territoire à travers son Plan de déplacements urbains (PDU). Elle organise la politique des transports en commun sur ses 43 communes. Pour favoriser les déplacements durables sur tout le territoire, un ensemble de solutions privilégiant les transports en commun et développant la complémentarité entre les différents modes de transport est mis en place. Avec un choix affirmé pour l'innovation et l'expérimentation.

Réseau Star : la mobilité au cœur de la convention 2018-2024

Rennes Métropole a choisi la société Keolis comme délégataire pour les services de mobilité. Une délégation avec une offre de services renforcée et un choix affirmé pour l’innovation et l’expérimentation.

Outre les bus et la ligne a, le contrat signé avec Keolis intégrait la mise en service de la ligne b et son exploitation, la diversification de l’offre vélo ainsi que la gestion de la maison du vélo. C’est toute l’ambition de cette délégation de service public (DSP) : répondre aux différents besoins de mobilité, par des offres intégrées proposant de réelles alternatives à la voiture solo.

  • Objectif 2022 : ouverture de la ligne b
    La mise en service de la ligne b a été l'un des enjeux forts de la nouvelle DSP. À la mise en service de la ligne b, le réseau Star a été restructuré. Les gains de kilomètres liés au rabattement de lignes métropolitaines vers les pôles d’échanges de la ligne b -  ViaSilva, Les Gayeulles et Saint-Jacques-Gaîté -, soit 1 million de kilomètres, ont été redéployés sur les communes.
  • Une offre vélo diversifiée
    La Maison du vélo  regroupe de nombreux services, destinés aux cyclistes, métropolitains ou de passage à Rennes : vélos en libre-service, location des vélos à assistance électrique et location de courte durée de nombreux types de deux-roues. Une version "mobile", dans un bus spécialement aménagé, se déplace depuis octobre 2021 dans les communes et les quartiers rennais.
  • Le covoiturage, un mode de déplacement intégré à l’offre STAR
    C’est l’une des grandes nouveautés du contrat de délégation de service public : le covoiturage fait partie intégrante des modes de déplacements proposés par le STAR.
    Covoit’STAR est ainsi la première application de covoiturage dynamique entièrement intégrée à l’offre STAR développée par Keolis. Elle peut être chargée sur STAR l’appli, tout comme la plate-forme ouestgo.fr, développée par Rennes Métropole et d’autres partenaires pour du covoiturage à l'échelle du Grand Ouest.
    Depuis janvier 2021, Keolis Rennes a lancé la première ligne de covoiturage Star't, qui relie Le Rheu, Pacé, Saint-Grégoire et Cesson-sévigné.

  • Le choix de l’innovation
    S'agissant du parc de bus, suite à l'expérimentation conduit depuis 2018  avec les bus 100 % électrique, Rennes Métropole a validé l'acquisition de 92 autobus ecitaro électriques ( (33 standards et 59 articulés., qui seront progressivement mis en service sur le réseau, entre 2022 et 2024.
    À noter que Rennes Métropole a décidé l’arrêt de l’achat de bus diesel dès 2015.

Hausse des prix maîtrisée

De 2018 à 2024, la hausse tarifaire des titres de transports Star – Handistar sera limitée à un niveau moyen annuel correspondant à 0.51% au-dessus de l’inflation de l’année  précédente (contre inflation + 2% sur le contrat en cours).

Une zone à trafic limité dans le centre-ville de Rennes

Une Zone à trafic limité (ZTL) est expérimentée à Rennes, dans le centre historique. Dans les rues concernées, le passage est réservé aux riverains, livraisons et service d'urgence. Objectif : apaiser le trafic et donner la priorité aux piétons et cyclistes. Plus d'informations sur le fonctionnement sur notre page dédiée.

Des trambus à l'horizon 2030

La métropole lance un nouveau projet de transport décarbonnés à l'horizon 2030 : quatre lignes de trambus.
Ces bus électriques articulés combinent les avantages d’un tramway et la souplesse d’un bus. Ils circulent sur une voie qui leur est réservée, à la façon d’un tram. Leur déplacement n’étant pas gêné par la circulation automobile, leur passage est plus régulier. Ils circulent sur une plus grande amplitude horaire que les bus : entre 5h25 et 0h35, et à une fréquence élevée avec un passage toutes les 4 à 8 minutes. Comme dans un tram, il est possible d’y monter par les quatre portes (pas seulement par l’avant comme dans un bus), pour faciliter la fluidité.

En savoir plus.

Un nouveau dépot de bus en 2024

Le dépôt de bus du réseau Star situé à proximité des bords de la Vilaine va être déplacé, plus au sud. L’enjeu est double : libérer de l’espace pour l’aménagement de la Zac Baud-Chardonnet et disposer d’un dépôt plus adapté au réseau. Le futur dépôt  comprendra :

  •     l'accueil de 300 bus électriques, avec installation de recharge lente
  •     une aire de remisage, équipée d'une ombrière photovoltaïque
  •     un atelier de maintenance
  •     une aire de lavage
  •     le poste de commande du réseau

La livraison prévue en 2026.
Coût du projet : 32 882 000 € HT (valeur 2019).
En savoir plus.

Consultez la déclaration d'intention.

Restructuration du réseau de bus

La ligne b, dont la construction a démarré début 2014, a été mise en service le 20 septembre 2022.  Le réseau de bus a également été restructuré. Les points forts de cette restructuration :

  • rabattement des lignes métropolitaines sur les pôles d’échanges du métro (Gayeulles, Saint-Jacques-Gaîté, Cesson-ViaSilva) ;
  • redéploiement sur les lignes métropolitaines (+1million de kilomètres/an en extra-rocades) de l’offre kilométrique économisée sur toutes les lignes (-350 000 km sur les lignes urbaines et -580 000 km liés aux rabattements des lignes métropolitaines en intra-rocades) ;
  • desserte directe, sans correspondance, des communes vers le cœur de Métropole, y compris en heures creuses ;
  • extension d’amplitude de desserte en soirée pour les communes métropolitaines de plus de 6 000 habitants.

Lire notre article de présentation du nouveau réseau de bus.

Retrouvez ici nos récit long : La ligne b, un chantier exceptionnel et Métro : une ligne b qui change la vie et la ville

 

La politique tarifaire

Quels que soient les trajets en transports collectifs dans Rennes Métropole (réseau STAR bus + métro et service Handistar), quelle que soit la distance, le niveau de prix est identique. De plus, pour conforter la cohésion sociale, une tarification solidaire a été mise en place le 1er janvier 2017.
La tarification solidaire des transports permet de bénéficier soit de la gratuité, soit d’une réduction de 85 % ou de 50% sur le prix de l’abonnement mensuel au réseau STAR et au service Handistar.
Elle est accordée, sous conditions de ressources, à tous les membres d’une famille habitant Rennes Métropole. Les tarifs du réseau Star sont parmi les moins chers des réseaux des agglomérations françaises équipées de lignes de tramway ou de métro.

Depuis septembre 2021,  la tarification solidaire des transports s'étend aux services vélos proposés par Rennes Métropole : abonnements de 12 mois pour l'accès aux vélos en libre-service, location/achat de vélos à assistante électrique ou de trottinettes électriques.

Toutes les précisions sur le site Star

L’accessibilité

Comme au niveau social, les inégalités physiques ne doivent pas alimenter des rapports discriminatoires dans l'accès aux déplacements. Soucieux de cette réalité, l’offre publique de déplacements poursuit sa mise en accessibilité pour les personnes qui connaissent un handicap réduisant leur mobilité. Cette volonté s’inscrit dans la droite ligne de la loi sur le handicap de février 2005 qui demande la mise en accessibilité progressive de toute la chaîne de déplacements.

La ligne de métro a est totalement accessible aux personnes à mobilité réduite. Depuis février 2015, le réseau Star est 100 % accessible, avec 1 207 arrêts de bus aménagés, soit 444 de plus que l'obligation légale. En complément, pour certains déplacements ne pouvant être satisfaits par l’offre classique, le service spécifique Handistar offre un autre moyen de mobilité à ses ayant-droits.

Le versement mobilité

Toute entreprise de plus de 9 salariés résidant sur le territoire de Rennes Métropole paie un impôt dit « versement mobilité », assis sur la masse salariale. Cet impôt est destiné exclusivement au financement des transports en commun. En 2021, 115 M€ ont été inscrits au budget annexe transports.

Pour accéder au contenu, j'accepte les cookie de Calaméo