Rennes et le breton

Scène de danse à Yaouank
De la musique à la danse, en passant par la langue, la culture bretonne est partout à Rennes (DR)

Située sur les marches de la Bretagne, Rennes n’en joue pas moins un rôle central au niveau de la culture régionale. Qu’on songe à la promotion de la langue, aux nombreux événements culturels programmés tout au long de l’année, ou à la richesse du tissu associatif, « Roazhon » a toutes les raisons d’être fière de sa « bretonitude ».

Une langue de plus en plus urbaine

Depuis la création de la première école Diwan à la Ferme de la Harpe en 1978, la ville n’a jamais relâché son effort, au point de devenir le premier pôle régional d’enseignement du breton : 800 élèves sont scolarisés dans les filières bilingues, et 300 adultes profitent des cours du soir dispensé par le pôle Skol An Emsav. Enfin, 220 étudiants profitent du cursus complet (le seul en Bretagne) proposé par l’Université Rennes 2.

En 2008, la signature de la charte Ya d’ar Brezhoneg ! (Oui au breton !) a réaffirmé et gravé dans le granit cette volonté de promouvoir le breton dans la vie quotidienne. La ville a acté en 2014 le niveau 2 de cette charte élaborée avec l’Office public de la langue bretonne, enrichi en 2015 par le vote en conseil municipal d’un plan de politique linguistique en faveur du breton. Quelques objectifs posés par la charte : mise en valeur bilingue du patrimoine, plaques de rues bilingues, article en langue bretonne dans le magazine municipal et sur le site internet metropole.rennes.fr…

Un agenda très dense

Qu’ils invitent à danser, à jouer, à regarder ou à écouter, de nombreux événements rythment l’agenda culturel métropolitain tout au long de l’année : fest-noz, concerts de bagadoù (la métropole en compte 13), cercles celtiques, théâtre en breton, concerts dans les bars… La Fest’Yves et la Fête de la Bretagne mettent notamment les traditions à l’honneur, et le musée de Bretagne est une brillante vitrine du patrimoine régional.

Programmé au mois de novembre, le festival Yaouank, traduisez « Jeune », est quant à lui très attendu. Le fest-noz géant attire à chaque édition des milliers de danseurs spectateurs au parc des expositions, dans les salles et les bars de la ville.

Au chapitre littérature-édition, la librairie L’encre de Bretagne répond aux besoins des lecteurs, et les téléspectateurs peuvent même s’informer et se divertir en breton sur France 3 Bretagne, TV Rennes et France Bleu Armorique 35.

Consulter l'agenda des événements bretons

Un tissu associatif développé

Dans le domaine de l’enseignement ou de la culture, de nombreuses associations portent haut chaque jour le désir de Bretagne, avec Skeudenn Bro Roazhon, traduisez « Image du pays de Rennes », en tête : la structure fédère aujourd’hui une cinquantaine d’associations, soient 4000 adhérents, dans les domaines de la danse, de la musique, du théâtre, du sport, des jeux traditionnels ou encore de l’audiovisuel.

Consulter la liste des associations liées à la culture bretonne ici

Les cultures bretonnes dans un hors-série

Loin des clichés, loin des clochers, consultez notre hors-série consacré aux cultures bretonnes. Des musiques actuelles en passant par la danse, la gastronomie et la langue, l'occasion de découvrir que les Bretons ont l'art de rendre la tradition moderne.  

Entrez dans la ronde de Yaouank

Chaque automne, Rennes vibre au rythme de Yaouank !, rendez-vous incontournable des cultures bretonnes. Dans les bars ou au parc des Expositions, pour un concert de rock ou une parade de bagadoù, le festival fit tourner les gens en rond, et ces derniers en redemandent.

Pour entrer dans la ronde et consulter notre récit, cliquez sur la photo :

langue, apprentissage, leçon

1450 personnes prennent des cours de langue bretonne à Rennes Métropole

dialogue, langue, breton

15000 personnes parlent breton à Rennes Métropole

Source : enquête socio-linguistique, conseil régional, 2018
festival, culture bretonne, yaouank, foule

12000 festivaliers fréquentent Yaouank chaque année