Quartier Sud-gare

Inauguration du passage de la Boulais
Inauguration du passage de la Boulais (F. HAMON)

Une direction de quartiers à l'écoute des habitants et associations

Je suis un habitant, la direction de quartiers sud-ouest :

  • m’accueille et répond à mes demandes en faisant le lien avec les services de la ville,
  • veille sur la qualité du cadre de vie,
  • met en œuvre les actions de la ville,
  • diffuse de l'information sur le quartier,
  • gère des demandes de repas de rues,
  • organise des animations et des fêtes de quartier,
  • anime avec des habitants volontaire le conseil du quartier,
  • me propose de participer aux participations citoyennes.

Vous représentez une association :

  • Vous pouvez être accompagné au montage de projets pour le quartier (urbains, sociaux, culturels),
  • Obtenir un prêt de petit matériel pour une manifestation avec les habitants,
  • Etre orienté vers des demandes d'aides financières dans le cadre du Contrat de Ville.

Permanences de quartiers

Les permanences de Monsieur ROULLIER    se tiendront  sur rendez-vous uniquement.
Merci de contacter son secrétariat au  02 23 62  14 78 ou par e-mail : o.roullier@ville-rennes.fr

Maison de Quartier La Binquenais, Place de Bir HakeimLundi 11 mars, de 16h45 à 17h45
Cercle Paul Bert Ginguené, 15 rue GinguenéLundi 18 mars, de 16h45 à 17h45
Maison de Quartier Sainte-Thérèse, 14 rue Jean BoucherLundi 25 mars, de 16h45 à 17h45
Maison de Quartier La Binquenais, Place de Bir HakeimLundi 8 avril, de 16h45 à 17h45
Cercle Paul Bert Ginguené, 15 rue GinguenéLundi 6 mai , de 16h45 à 17h45
Maison de Quartier Sainte-Thérèse, 14 rue Jean BoucherLundi 13 mai , de 16h45 à 17h45

   

 

 

Co-animateur de quartier

Jean-René Cloarec - Co-animateur du conseil de quartier Sud-Gare

Les co-animateurs du quartier sud-gare.
Les co-animateurs du quartier sud-gare. (Direction de quartiers sud-ouest)

Installé en maison dans une rue tranquille de la Binquenais depuis trente ans, Jean-René Cloarec participe pour la première fois à la vie du conseil de son quartier. « Certains ne votent plus. D’autres critiquent l’inaction de la classe politique. Au lieu de me plaindre, à mon petit niveau, j’avais plutôt envie de contribuer à la vie de la cité. »

Jean-René envisage le co-animateur comme celui qui fait « l’articulation ». Le retraité est tout disposé à « écouter et observer pour faire remonter les préoccupations des habitants aux élus, à la direction de quartier. » Il s’imagine aussi en « facilitateur », tout disposé à accompagner les porteurs de projet qui voudraient monter « une bibliothèque de rue, une fête de quartier… »

Certains sujets lui tiennent particulièrement à cœur. « Le quartier Sud-Gare compte de nombreuses maisons avec de jolis jardins à l’arrière. J’aimerais faire connaître ces espaces verts privatifs, la biodiversité qui va avec. » Autre dossier ? La promotion immobilière. Jean-René défend le principe d’un « urbanisme raisonné, en harmonie avec le patrimoine bâti existant. »