L'agriculture et l'alimentation

Marché de producteurs à Vern-sur-Seiche
Sur un marché de producteurs à Vern-sur-Seiche, octobre 2021. (A.-C. Estève)

Encourager une agriculture qui protège l'environnement, favoriser la production locale d'aliments bons pour la santé et accessibles à tous les revenus, permettre aux agriculteurs et aux acteurs de la chaîne alimentaire de bien vivre de leur travail… Autant d'objectifs qui sont portés par la stratégie pour l'agriculture et l'alimentation durables de Rennes Métropole, ainsi que dans sa déclinaison spécifique à Rennes à travers un plan alimentaire durable.

Rennes Métropole a adopté, en 2022, une stratégie en faveur de l'agriculture et l'alimentation durables. Ce « projet alimentaire territorial » a été élaboré et est partagé avec les 43 communes du territoire.

Plus d'un millier de contributions ont été issues d'une large concertation avec les habitants au printemps 2021 autour de la question « Quelle agriculture et quelle alimentation demain dans la métropole ? ». 120 acteurs locaux (institutions, associations, professionnels, établissements d'enseignement et de recherche, ...) ont ensuite pris part à l'élaboration de cette stratégie métropolitaine.

La stratégie  en faveur de l'agriculture et de l'alimentation durables rassemble des objectifs et des actions qui concernent toute la chaîne de l'alimentation : l'agriculture, la transformation, la distribution mais aussi les consommateurs.
Son objectif phare est qu'il n'y ait plus d'utilisation de pesticide de synthèse sur le territoire à horizon 2030.

picto panier

28 000 emplois dans la chaîne de l'alimentation (de la fourche à la fourchette)

Source : Audiar
55%

55% du territoire consacré à l'agriculture

Picto de tracteur

718 exploitations agricoles

Une agriculture rémunératrice et protectrice de l'environnement

Préserver et mobiliser du foncier

À travers cette stratégie, la Métropole entend continuer à préserver des terres sur son territoire pour les activités agricoles, car la question du foncier est considérée comme essentielle pour toute politique agricole et alimentaire.
Propriétaire de terres agricoles, la Métropole visera à y généraliser l'agriculture biologique et à acquérir de nouvelles surfaces pour les mettre à disposition de porteurs de projets.
Par ailleurs, elle compte assurer avec les acteurs du monde agricole une veille sur le devenir des terres agricoles (cessions à venir, fermes en bio, …).

300 hectares de terres agricoles propriété de Rennes Métropole

Changer les pratiques en diminuant les gaz à effet de serre en préservant la biodiversité

Avec cette stratégie, la Métropole souhaite accompagner les porteurs de projet en agriculture biologique, ainsi que sensibiliser et mettre en relation des acteurs du monde agricole autour de l'agriculture biologique. Elle entend aussi soutenir l'amélioration des pratiques agricoles et la sobriété énergétique, notamment à travers la démarche Terres de Sources.

17 % des exploitations en agriculture biologique

Faciliter les parcours des porteurs de projets, des exploitants, des cédants

La Métropole entend permettre un accompagnement de qualité des porteurs de projets qui cherchent à s'installer et des jeunes exploitants. Elle pourra aussi aider les chefs d'exploitation, concernés par un départ en retraite, pour faciliter la reprise de leur exploitation. Enfin, elle encouragera les initiatives pour faire découvrir les métiers de l'agriculture et y améliorer la qualité de vie au travail.

41 % des chefs d'exploitation ont plus de 55 ans dans la métropole.

Une transformation innovante et responsable

Promouvoir la création et le développement d'activités pourvoyeuses d'emplois

La Métropole entend revisiter sa politique de soutien économique aux acteurs de l'alimentation, dont ceux de la transformation, en y intégrant des critères de durabilité.

Accompagner les industries agro-alimentaires dans leurs transitions

Elle accompagnera les industries agro-alimentaires dans leurs démarches de transitions.

3 500 emplois dans la fabrication de l'alimentation humaine (2019)

Encourager l'innovation responsable

Avec la stratégie pour l'agriculture et l'alimentation durable, elle compte encourager les entreprises à innover pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, se différencier ou s'adapter à de nouveaux contextes de plus en plus incertains (environnementaux ou encore sanitaires).
Ces innovations pouvant être technologiques, organisationnelles ou liées à la redécouverte de solutions oubliées.

1 400 emplois dans la formation, la recherche et le développement en lien avec l'alimentation (2019)

Une distribution qui favorise les produits locaux

Rendre la logistique alimentaire plus efficiente

Il s'agira de chercher à améliorer les circuits d'approvisionnement locaux, pour rapprocher la production des consommateurs.

Rapprocher les productions locales des « mangeurs »

Favoriser la rencontre entre producteurs, transformateurs, acteurs publics et restaurateurs privés du territoire afin de créer des liens, des dynamiques et de nouvelles collaborations.

Consultez ci-dessous la carte des produits locaux du Pays de Rennes

Structurer et promouvoir des filières locales diversifiées

Il s'agit de mener un travail d'observation et d'analyse du marché sur le territoire pour permettre à de nouvelles filières locales de production de se développer ou à des filières locales de se diversifier, notamment pour répondre aux attentes des consommateurs locaux.

Consultez la carte des marchés sur la page Faire son marché dans la métropole.

Une consommation accessible et saine pour tous

Rendre l'alimentation accessible à toutes et tous

Garantir à chacune et chacun un accès à l'alimentation en s'engageant dans la lutte contre la précarité alimentaire. À travers la stratégie en faveur de l'agriculture et de l'alimentation, la Métropole entend ainsi faciliter le recours à l'aide alimentaire et simplifier le parcours pour y accéder.
Avec les communes, elle compte soutenir et accompagner les acteurs associatifs de l'aide alimentaire, mais aussi encourager le développement de nouveaux points de vente, comme les épiceries sociales, qui proposent des tarifs différenciés et permettent ainsi d'instaurer mixité et lien social.

Cultiver le « bien manger »

Cultiver le « bien manger » passe, pour la Métropole, par le développement de l'agriculture urbaine dans toutes les communes ou encore par la réalisation d'un programme d'animations pour le grand public autour de l'alimentation durable.

Proposer des repas durables et de qualité en restauration publique

La Métropole et les communes envisagent de développer les formations pour les acheteurs et cuisiniers de la restauration publique sur la lutte contre le gaspillage alimentaire et l'élaboration de repas végétariens appétissants.
Autres actions : accompagner des restaurations collectives vers des investissements mutualisés pour un approvisionnement plus important en produits locaux et durables et organiser des visites d'exploitations agricoles pour les acheteurs et cuisiniers des restaurations collectives.

29 000 repas servis par jour dans la restauration publique en 2019

Quatre engagements de la stratégie métropolitaine

La stratégie en faveur de l'agriculture et l'alimentation durables a fixé une ambition majeure : sortir des pesticides de synthèse d'ici 2030.
Quatre engagements spécifiques ont aussi été pris.

  • Maintenir et développer des emplois et des compétences sur le territoire.
  • Diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Objectif : réduire de 15% les émissions issues de l'activité agricole
  •  Étendre l'agriculture biologique. Parmi les objectifs : atteindre 45% de surface agricole en bio
  • Innover avec Terres de Sources, projet qui permet aux agriculteurs d'aborder par étapes la sortie des pesticides et aux territoires de collaborer pour préserver la qualité de l'eau.

Un appel à projets pour l'agriculture biologique

Rennes Métropole a lancé un appel à manifestation d'intérêt pour encourager l'installation en agriculture biologique. Elle met à disposition de porteurs de projets en agriculture bio des parcelles agricoles, pour des activités d'élevage, d'arboriculture, de maraîchage ou encore de pâturage. Cet appel à projets est mis à jour régulièrement en fonction des terrains disponibles.

Consulter l'appel à manifestation d'intérêt et ses annexes dans la partie « Je souhaite m'installer ou reprendre une exploitation » de la page Les accompagnements et les aides à l'agriculture.

Stratégie pour l'agriculture et l'alimentation durable en vidéo

Pour accéder au contenu, j'accepte les cookie de Vimeo

L'alimentation et l'agriculture urbaine à Rennes

La Ville de Rennes contribue à la stratégie pour l'agriculture et l'alimentation durables, à travers un plan alimentaire durable. Elle porte l'ambition de promouvoir une alimentation équilibrée et accessible à tous.

Elle agit notamment en matière de restauration collective municipale (cantines scolaires, crèches et Ephad). Le premier plan, défini en 2016, visait un approvisionnement de 50 % par des produits durables et de qualité (dont 20% de produits bio), ainsi qu'à réduire le gaspillage alimentaire.
L'objectif est atteint : 55 % de gaspillage alimentaire en moins, et 49 % d'achats durables en 2023.

La restauration collective municipale représente en moyenne 14 000 repas par jour.
En savoir plus sur la page Tout savoir sur la restauration scolaire

Pour la période 2023-2027, la Ville souhaite aller plus loin face à de nouveaux enjeux en matière de santé, de transition écologique et de solidarité. Elle s'est fixé cinq défis :

  1. Faire des restaurants collectifs des lieux d'égalité d'accès à une alimentation durable
  2. Développer et accompagner les solidarités alimentaires
  3. Co-construire un paysage nourricier rennais
  4. Cultiver une citoyenneté alimentaire
  5. Animer un écosystème d'acteurs autour de l'alimentation durable

La Ville entend également favoriser le développement de l'agriculture urbaine. Elle propose des appels à projets pour favoriser l'installation de porteurs de projet sur des sites à Rennes, comme pour la ferme de la Basse-Cour (2019) et celle de Quincé (2020).
À Rennes, de nouveaux agriculteurs reviennent en ville, des jardins poussent dans les différents quartiers. Découvrez l'agriculture urbaine sur le territoire avec notre récit grand format, Rennes cultive son jardin

À lire aussi

Découvrez en ligne Sillons, le hors-série du Rennes Métropole magazine, sorti en novembre 2021.
Une publication de 128 pages consacrée l'agriculture dans la métropole, du champs à l'assiette.