Rennes, ville amie des aînés

Rennes, ville amie des aînés
Rennes a rejoint le réseau Ville amie des aînés en 2011 (A-S Estève)

Rennes a rejoint le réseau des Villes amies des aînés de l'Organisation mondiale de la santé en 2011. La Ville et la Métropole s'engagent pour faciliter la vie, au quotidien, des personnes de plus de 60 ans.

Une ville amie des aînés prend en compte, dans toutes ses dimensions,  les besoins des personnes vieillissantes. Que ce soit pour leur santé, pour leur épanouissement ou leur bien être au quotidien. Une démarche qui inclue la participation des personnes concernées, et l'ensemble des partenaires.

En intégrant le réseau de l'Organisation mondiale de la santé, la Ville a élaboré un diagnostic. Ce travail s'est enrichi de l'expérience des habitants et des partenaires, grâce à des cafés citoyens, des rencontres, des groupes de travail, débats et d'une enquête.

Trois axes ont tout d'abord été choisis : l'habitat, la lutte contre l'isolement, l'information .
Un quatrième thème fait aujourd'hui l'objet d'un travail approfondi : la mobilité.

Préconiser un habitat favorable au vieillissement

Pour mes 80 ans, je voudrais changer ma baignoire pour avoir une douche.

Extrait de la brochure Seniors !

Quand on vieillit, il peut être nécessaire d'adapter techniquement son habitat : poignées de portes ergonomiques, interphone abaissé, portes coulissante, sol antidérapant….

  • La Ville travaille avec ses partenaires, et notamment Rennes Métropole,  pour adapter les logements neufs, et réhabiliter les anciens. Un recensement par les bailleurs sociaux de leurs logements "adaptés", "adaptable" et "non adaptable" a été réalisé. 
  • La Métropole met en place également des immeubles intergénérationnels
    Exemple :  la résidence  "Le cours des arts" à Beauregard. 119 logements (85 en accession à la propriété et 34 en locatif) dont un tiers spécialement aménagés dédiés aux plus de 60 ans.  Des logements familiaux avec un logement spécial pour personne âgée y seront proposées. Une pièce est commune aux deux habitations. Livraison prévue en 2019. 

Mais au-delà, l'environnement du logement doit également être pris en compte, comme les accès aux immeubles ou les cheminements…Un logement adapté doit être facilement accessible en transport en commun et offrir des loisirs et activités culturelles à proximité. 

Agir pour prévenir l'isolement

Solliciter les personnes isolées, c'est leur redonner conscience de leur humanité, de leur responsabilité et de leur utilité sociale.

  • La Ville soutient toutes les actions qui permettent de lutter contre l'isolement des personnes âgées, même s'il n'est pas toujours facile de repérer et d'entrer en relation avec ces personnes isolées.  
    A Rennes, de nombreux équipements de quartier organisent des activités pour permettre de se retrouver entre amis, de faire du sport, de se divertir ou de se cultiver. 
  • A noter notamment le programme riche et varié proposé par l’Observatoire et le pôle d’animation des retraités rennais (Opar). 
  • Viens, je t'emmène : tous les ans à l'automne, les aînés sont invités à découvrir différentes activités lors de la manifestation "Viens je t'emmène". Téléchargez le programme. 

Améliorer l'information et la communication

  • La Ville de Rennes anime un centre local d'information et de coordination (Clic). Ce lieu permet d'informer sur tous les dispositifs d'accueil spécifique des personnes âgées. 
  • Une plaquette d'information a été conçue avec un groupe d'aînés. La plaquette Seniors! Des infos, des réponses pour bien vieillir à Rennes (voir dans les documents à télécharger). 
  • Une maison des aînés est prévues pour septembre 2019. Les habitants sont associés à la réflexion sur ce nouveau lieu spécialisé qui sera situé sur la dalle du Colombier. Une maison qui se veut ouverte, conviviale et accueillante. 

Le Clic, c'est comme un syndicat d'initiatives pour l'information des seniors et ça va du changement de baignoire à l'APA.

Extrait de la concertation Rennes ville-amie des aînés

La mobilité et les transports

Ce 4e axe va faire l'objet d'études et d'actions ciblées.

L'accès aux espaces publics, aux professionnels de santé, aux commerces et lieux de loisirs doit être facilité pour tous. Cet objectif est pris en compte par plusieurs services de la Ville et de la Métropole. 

Les principaux concernés sont associés pour réaliser des diagnostics de terrain,  lors de marches exploratoires. Cela facilite l'échange entre les aînés et les services, et permet d'identifier les besoins. 

La Métropole rennaise a engagé une politique volontariste en faveur du transport pour tous, notamment avec les deux lignes de métro.
Handistar est le service de transport individualisé pour les personnes à mobilité réduite. 
La majorité des lignes de bus sont également accessibles. 

Comprendre les enjeux d'une ville amie des aînés

COPY CODE