Le plan de prévention du bruit

Une vue d'un mur anti-bruit en cours d'aménagement sur la rocade sud-ouest de Rennes
Le plan bruit identifie les zones les plus impactées par le bruit routier. (Didier Gouray)

Rennes Métropole s'est doté d'un Plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE) comme la règlementation européenne l'y oblige. Il définit les mesures de réduction de l’exposition au bruit des habitants, en particulier le long des axes routiers gérés par Rennes Métropole. Son réexamen est en cours et va donner lieu à une consultation publique de deux mois à compter du 1er décembre 2021.

Nouveau Plan de prévention du bruit: donnez votre avis!

Rennes Métropole va se doter d'un nouveau Plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE) au titre de sa compétence "lutte contre les nuisances sonores". 

Le dernier PPBE, remontant à 2012, nécessite d'être réexaminé. Sur la base de "cartes du bruit" actualisées (consultables plus bas dans cette page), le nouveau Plan proposera des actions de prévention, de réduction et de protection contre le bruit généré par la circulation sur les axes métropolitains. 

Ce projet de  Plan de prévention du bruit dans l'environnement a été adopté par le conseil de Rennes Métropole le 18 novembre. Il va être soumis à la consultation du public pour une durée de 2 mois à compter du 1er décembre 2021. Le document assorti des observations recueillies et des réponses apportées sera soumis à l’approbation définitive du conseil métropolitain au printemps 2022.

La consultation publique

Un environnement sonore plutôt favorable

Au vu des statistiques des cartes de bruit, la population de Rennes Métropole est moins affectée par le bruit des infrastructures de transport que d’autres grandes agglomérations de taille comparable. Pour autant, un certain nombre d'habitants sont impactés par les nuisances sonores dans les zones de dépassement des valeurs seuils. Soit, selon les calculs issus de la modélisation, les estimations suivantes :

  • 2300 habitants dans les zones de survols aériens
  • 1300 personnes autour des routes à fort trafic
  •  700 riverains auprès des voies ferrées

Une stratégie et un plan d'action

La stratégie de Rennes Métropole s'appuie sur des principes de prévention, de réduction et de protection contre le bruit, dans l'exercice des compétences Rennes Métropole telles que l'aménagement de l'espace (Plan local d'urbanisme intercommunal), l'organisation des mobilités (Plan de déplacements urbain) et la voirie. 

Sur la base d'un diagnostic appuyé sur la cartographie, Rennes Métropole a identifié les principaux secteurs prioritaires et examiné, selon les situations, les types d'actions de nature à réduire la gêne sonore : réduction du trafic et/ou de la vitesse, enrobés phoniques, protections acoustiques, isolation de façades...  

Il convient de préciser que la compétence "lutte contre les nuisances sonores" de Rennes Métropole se limite au champ de la directive européenne (bruit des transports et industrie). En dehors de ce champ, la gestion du bruit relève des pouvoirs de police du maire et dans certains cas du préfet au titre de la tranquillité publique.

Les cartes du bruit dans la métropole rennaise

Consultez en cliquant sur les liens ci-dessous les cartes du bruit dans Rennes Métropole:

 

À noter que l'État dispose également de ses propres cartes et plan bruit au titre des infrastructures de transport du réseau national routier et ferroviaire .