La rénovation du centre ancien de Rennes

Un immeuble rénové grâce à l'Opération programmée d'amélioration de l'habitat dans le centre ancien de Rennes
Un immeuble rénové grâce à l'Opération programmée d'amélioration de l'habitat dans le centre ancien de Rennes (Didier Gouray)

La vaste opération de rénovation d'immeubles délabrés du centre ancien de Rennes vise à améliorer l'habitat et à préserver son patrimoine historique. Une première Opération d'amélioration de l'habitat (OPAH) a permis la réhabilitation de près de 80 immeubles. Une seconde phase est en cours jusqu'en 2023. Objectif: réhabiliter 120 immeubles. 

Le constat

Sur les quelque 1600 immeubles que compte le centre historique de Rennes, 660 étaient dégradés, dont 300 très fortement, au lancement de l'opération de réhabilitation en 2011. 

Les actions mises en place

Une première Opération programmée d'amélioration de l'habitat de renouvellement urbain (OPAH-RU), de 2011 à 2016, a permis de réhabiliter 78 immeubles pour un total de près de 800 logements.
Le nombre important d'immeubles restant en mauvais  état a justifié le lancement d'une seconde OPAH-RU sur la période 2016-2023. Objectif: réhabiliter 150 immeubles totalisant plus d'un  millier de logements. 
Pour mener à bien et de manière cohérente la requalification, la Ville a par ailleurs confié une concession d'aménagement à l'aménageur Territoires Publics.
Des procédures spécifiques peuvent être mises en place: déclaration d'Utilité Publique d'aménagement afin de traiter des îlots à l'image de l'îlot Saint-Michel après l'incendie de 2010; acquisitions foncières pour rénover puis remettre sur le marché des logements dégradés et vacants, procédures de résorption de l’habitat insalubre, etc.
 

Les objectifs

  • Sécuriser l'habitat, en particulier face aux risques structurels et incendie
  • Réhabiliter durablement les immeubles très dégradés
  • Lutter contre l'insalubrité et la précarité énergétique
  • Développer une offre de logements diversifiée, maintenir et accompagner les propriétaires occupants, développer une offre de logements locatifs abordables
  • Améliorer la fonction résidentielle des immeubles, restaurer le fonctionnement pérenne des copropriétés, engager les copropriétés dans une gestion préventive
  • Conforter l'attractivité du Centre ancien, améliorer le cadre de vie de certains îlots, maintenir et diversifier l'offre commerciale, également affectée par la dégradation du bâti.

Le périmètre

Le centre ancien de Rennes s'étend sur 60 ha dont les deux tiers sont en secteur sauvegardé (intégrer carte périmètre).
Secteurs prioritaires de la deuxième OPAH-RU: Saint-Michel/Pont-aux Foulons/Penhoët/Saint-Anne , Saint-Georges, Saint-Melaine, cathédrale, Visitation, Saint-Malo, Pré-Botté, Vasselot où se trouvent des bâtiments parfois très dégradés.

Les moyens

L'OPAH-RU accompagne les propriétaires, occupants ou bailleurs, dans les travaux de rénovation de ces immeubles. Ils peuvent bénéficier de subventions financières, dont le montant s'élève jusqu'à 30% des travaux hors taxes. Des aides complémentaires sont également possibles sous conditions.
46 millions d'euros d'aides publiques attendues sur cette période, dont 30 millions d'euros de subventions aux copropriétés et 16 millions de participation de la Ville de Rennes.