Vieillir chez soi : les services d'aide

Aide à domicile
Le Ccas de Rennes propose un service d'aide à domicile (A-C Estève)

Les personnes âgées souhaitent bien souvent rester chez elles le plus longtemps possible. A Rennes des services peuvent les accompagner dans leur projet.

Le Centre communal d'action sociale dispose de trois services qui peuvent aider les personnes âgées à rester chez elles.

Le service d'aide et d'accompagnement à domicile ( Saad)

Pour qui ? Les personnes âgées de plus de 60 ans et les personnes de moins de 60 ans en situation de handicap

Pour quoi faire ? une aide aux actes essentiels de la vie quotidienne et aux activités sociales.  Pour l'entretien courant du logement, l'aide au lever, au coucher, à la toilette, l'aide à la préparation et/ou à la prise des repas, pour des courses de proximité et une aide aux démarches administratives. Une présence et une aide aux aidants.

Quelle aide ? Un ou une aide à domicile diplômé et expérimenté, qui intervient en votre présence,  possible sept jours sur sept (y compris les dimanches et jours fériés), deux heures par semaine minimum.

Quel coût ? Cela dépend des revenus, et le coût peut être prise en charge en partie par votre caisse de retraite, votre mutuelle ou l’Allocation personnalisée à l’autonomie (APA) versée par le Département, la prestation compensation du handicap (PCH) ou l'allocation compensatrice tierce personne (ACTP). Selon vos revenus, une participation financière restera à votre charge, et vous pourrez bénéficier d’une déduction d’impôts jusqu’à 50 % de vos dépenses (selon réglementation fiscale en vigueur).

Quelles démarches ?  Le service d’aide est organisé en trois secteurs : Centre-Nord, Ouest et Sud. Contactez le service correspondant à votre lieu d'habitation. Lors d’une visite à domicile, l'Assistante sociale coordinatrice réalise une évaluation de vos besoins. Elle planifie ensuite l’intervention d’un ou de plusieurs aides à domicile et organise le travail. 
En cas d'absence, l'aide à domicile est remplacée. 
Des astreintes sont assurées en fin de journée par l'encadrement.

Les service de soins infirmiers à domicile (SSIAD)

Pour qui ? Les personnes âgées de plus de 60 ans, malades ou dont les capacités physiques réduites nécessitent la prise en charge de soins infirmiers et d’hygiène. 

Pour quoi faire ? Les infirmier(e)s réalisent les actes techniques prescrits par le médecin, surveillent l’évolution de votre état de santé, coordonnent l'activité des aides-soignant(e)s, qui eux, assurent les soins d’hygiène et de confort  (toilette, habillage et déshabillage), le lever, le coucher, etc.
Une psychologue et une ergothérapeute sont également à votre disposition si besoin. 
Les professionnels interviennent en fonction  de vos besoins, sept jours sur sept pour trois interventions par semaine minimum. En cas d’absence, l’aide-soignant(e) est remplacé(e).

Quelle aide ? Les professionnels diplômés et expérimentés assurent une prestation globale et personnalisée, en lien étroit avec votre médecin traitant, les services hospitaliers et les services d’aides à la personne.

Quel coût ? Les soins sont intégralement pris en charge par l’Assurance maladie.

Quelles démarches ? Pour bénéficier du Service de soins infirmiers à domicile, après prescription médicale, il faut prendre contact avec le service de votre secteur.

Un accord de prise en charge est demandé à votre caisse d’assurance maladie. Lors d’une visite à domicile, l’infirmier référent évalue vos besoins. Le service planifie ensuite l’intervention des professionnels chez vous.

  • Le service de soins infirmier à domicile du Centre communal d'action sociale (Ccas) intervient sur le centre-ville, Cleunay et Villejean
  • Les secteurs Nord et Sud sont pris en charge par la Mutualité Française d'Ille-et-Vilaine (MFIV) et l'Association Rennes Santé. 

 

Le service mandataire

Pour qui ? Les personnes âgées de plus de 60 ans ou les personnes de moins de 60 ans en situation de handicap

Quelle aide ? Vous êtes l’employeur de l’assistant(e) de vie qui intervient à votre domicile. Le service étudie votre demande, vous met en relation avec un professionnel et prend en charge les formalités administratives associées à l’emploi (rédaction du contrat d’embauche, établissement du bulletin de salaire, déclaration à l’URSSAF, suivi des remplacements, etc.).
Toute la semaine, à raison de deux heures par semaine minimum, de jour comme de nuit (y compris le week-end et les jours fériés), l’assistant(e) de vie vous apporte son aide aux activités domestiques ordinaires, aux actes essentiels de la vie quotidienne et aux activités sociales. Par exemple pour l'aide au lever, au coucher, l'aide à l'habillage, au déshabillage, les aides aux transferts, à la toilette, à la prise des repas.

Quel coût ?
Le coût horaire de votre salarié est différent selon que vous ayez plus ou moins de 70 ans et/ou que vous bénéficiez d'une prise en charge.
Vous versez à votre assistant(e) de vie un salaire mensuel établi sur la base de la convention collective nationale du particulier employeur. Il faut ajouter à cette rémunération les frais de gestion du service, calculés selon le nombre d’heures d’intervention.

Quelles démarches ?
Il faut contacter le service mandataire d’assistant(e)s de vie à domicile, qui recherchera l'assistant de vie le mieux adapté à vos besoins. Sur votre demande, il recrutera un(e) remplaçant(e) en cas d’absence de votre assistant(e) de vie habituelle.