Les bons gestes pour une ville plus propre

Des poubelles de rue dans le centre-ville de Rennes
Des poubelles de rue dans le centre-ville de Rennes (Julien Mignot)

Plus d'une centaine d'agents de la Ville de Rennes se mobilisent au quotidien pour maintenir l'espace public propre en toutes circonstances. Mais l'implication des Rennais est également indispensable pour préserver un environnement agréable à vivre. La propreté, c'est l'affaire de tous! 

Que faire des encombrants?

Le dépôt d'encombrants et de poubelles est interdit sur l'espace public, même au pied de containers.
Le dépôt d'encombrants et de poubelles au pied de containers est interdit. (Didier Gouray)

Dans l'intrarocade de Rennes, des collectes en porte à porte des encombrants sont organisées gratuitement et sur rendez-vous (tel: 0 800 011 431) dans la plupart des quartiers rennais, dans une partie de Saint-Jacques de Lande et dans le quartier Kerfleury à Saint-Grégoire. 

  • Les encombrants collectés : literie (sommier, matelas et bois de lit), gros électroménager (réfrigérateur, congélateur, gazinière, cuisinière, machine à laver, sèche-linge…), gros mobilier (fauteuil, canapé, table, armoire, meuble…)

 

  • Les encombrants non collectés : persienne, porte, fenêtre, landau, vélo, luminaire, chaudière, moquette, palette en bois, baignoire en fonte, tondeuse, TV, évier... Ces déchets doivent être déposés en déchèterie ou enlevés par une entreprise spécialisée. 
  • Cartons: les grands emballages en carton (type carton de déménagement, d'appareils électroménager et ménager...) doivent être déposés en déchèterie, pliés et aplatis.

Verbalisation des dépôts sauvages à Rennes


Les dépôts sauvages d'encombrants et de poubelles sur l'espace public sont interdits. Des agents du service propreté de la Ville de Rennes sont assermentés pour verbaliser les auteurs de ces dépôts en dehors des bacs ou des containers. 

En cas de procès-verbal, l’usager reçoit :  

  • Une contravention de 68€ à régler dans un délai de 45 jours
  • Un courrier de la Ville de Rennes l’informant qu’il a été verbalisé
  • En outre, les agents de la Ville de Rennes procèdent à l’enlèvement des déchets en cause. Le coût de cet enlèvement est de 150 euros. En cas de première infraction, l'enlèvement n'est pas facturé. En cas de récidive, le contrevenant devra s’acquitter d'une nouvelle contravention (68€) ainsi que du coût de l’enlèvement des déchets (150€)
  • En cas de contestation, l’usager peut remplir un formulaire de demande d’exonération et l’adresser à l’Officier du Ministère Public (OMP). 


Nota bene: les agents assermentés ne verbalisent pas si les déchets sont à côté d’un container plein ou bloqué. Dans ce cas, les usagers conservent leurs déchets et signalent ce container au numéro vert déchets de Rennes Métropole au 0 800 011 431.

Dans les communes de la métropole, les encombrants doivent être déposés en déchèterie. 

Des sacs pour ramasser les crottes de chien

Des chiens en promenade sur l'espace public.
Des chiens en promenade sur l'espace public. (Didier Gouray)

Les propriétaires de chiens, nombreux en ville, sont invités à faire preuve de civisme en ramassant les déjections de leur animal sur l'espace public (trottoirs, squares, parcs et jardins…) Elles constituent une véritable nuisance en termes d'hygiène et de propreté. Ils peuvent également conduire leur animal  aux "canisites" aménagés un peu partout en ville, notamment dans les parcs et jardins.

La Ville de Rennes met gratuitement des sacs à la disposition des propriétaires. Ils sont à retirer à l'accueil de l'hôtel de Ville, dans les directions de quartiers et chez certains vétérinaires. 

Verbalisation des déjections canines

Les propriétaires de chiens qui laissent les déjections de leur animal sur l'espace public encourent une contravention de 68€.

Comment signaler un tag?

Un agent municipal effaçant un tag dans le centre-ville de Rennes.
Un agent municipal effaçant un tag dans le centre-ville de Rennes. (Didier Gouray)

Pour signaler un tag sur l'espace public ou privé (ex: mur d'habitation donnant sur la rue), contactez le 02 23 62 25 25 ou faites un signalement en ligne sur e-demarches.rennes.fr. Vous pouvez également le signaler sur RenCitéZen, une application de la Ville de Rennes que vous pouvez télécharger sur Appstore et Google play. 

La Ville de Rennes dispose d’un service technique spécialisé dans l’effacement des tags. Depuis la fin 2014, il intervient partout sans accord préalable des propriétaires, sauf en cas de refus exprimé explicitement par ceux-ci, afin d'intervenir plus rapidement et d'éviter de ne nettoyer que partiellement des rues. 

La Ville s'engage à effacer les tags sous environ deux semaines et en seulement 24 à 48 heures s'ils sont injurieux. Le délai peut toutefois aller jusqu'à quatre à six semaines pour les tags non injurieux en fonction notamment des évènements intervenant sur la Ville, des conditions météorologiques et de la technique utilisée pour l'effacement.


Comment refuser l'intervention de la Ville


En cas de refus de l’intervention des services de la Ville, vous devez adresser un courrier à :   
Madame la Maire
Service DVPF
Hôtel de Ville 
CS 63126 
35031 Rennes cedex

Verbalisation des tags
 

Le fait d'apposer un tag est un acte de vandalisme. En cas de dommages légers: peine maximale  de 3750 € d'amende  et travail d'intérêt général. En cas de dommage important : jusqu'à 2 ans d'emprisonnement et 30 000 € d'amende.

30 000 m² de tags effacés chaque année

Chaque année, la Ville nettoie 30 000 m2 de tags au cours de 12 500 interventions. Les agents interviennent avec plusieurs techniques : l’hydro-gommage (mélange d’eau et de sable lancé à forte pression), les vaporisations de produits chimiques ou le recouvrement à la chaux teintée ou à la peinture. Cette dernière technique est privilégiée depuis 2011. Avec l’avantage de mieux respecter la surface à nettoyer. Le service, gratuit pour les Rennais, coûte 450 000€ chaque année à la collectivité.

Mégots, papiers, sanitaires…

Des cendriers de rue sont à la disposition des fumeurs.
Des cendriers de rue sont à la disposition des fumeurs. (Stéphanie Priou)
  • Rennes compte quelque 1350 poubelles de rue dont 30% dans le centre-ville. Il y en a toujours une à proximité pour y jeter ses papiers, petits emballages, canettes, chewing-gum, déchets de sandwich…
  • Plus de cent porte-sacs poubelles sont installés ponctuellement sur l'espace public dans le cadre de festivals et d'événements divers. 
  • 79 sanitaires publics sont à la disposition des usagers. En centre-ville, ils sont ouverts 24h/24. Des urinoirs mobiles sont mis en place les jeudis et vendredi soirs dans le centre-ville de mi-avril à fin octobre.
  • Près de 180 cendriers publics sont disponibles dans Rennes, dont quelque 70 en centre-ville. Par ailleurs, les nouvelles corbeilles de rue sont désormais équipées systématiquement d'un cendrier ou au moins d'un éteignoir de mégot.
  • Plus de 150 panneaux d'affichage libre sont disponibles dans la ville

 Verbalisation 

Le fait de jeter mégots, canettes, papiers et autres déchets sur la voie publique expose les auteurs à une contravention de 68€. Idem pour le fait d'uriner sur la voie publique. 

L'affichage sauvage sur l'espace public expose à une contravention pouvant s'élever jusqu'à 7500€, plus les frais de nettoyage (11€ par sticker, 32€ par affiche).