L'éducation artistique et culturelle à Rennes

trans

L'ouverture culturelle et artistique des enfants est importante à Rennes ! Depuis plusieurs années, la Ville se fixe des objectifs en la matière. L'enjeu : permettre à chaque jeune, quel que soit son âge, son quartier ou son origine sociale, de s'épanouir, développer sa sensibilité et son ouverture d'esprit.

La Ville de Rennes porte une politique ambitieuse en matière d'éducation artistique, formalisée dans son Plan local d'éducation artistique et culturelle. Découverte d'œuvres et de lieux, rencontres avec des artistes, ateliers de pratique... À Rennes, 100% des enfants des écoles maternelles, des écoles élémentaires et les collégiens vivent au moins une expérience d'éducation artistique et culturelle chaque année. Soit en moyenne 18 000 heures d'intervention proposées à plus de 80 000 enfants.

eac

18 000 heures d'intervention chaque année

eac

80 000 enfants bénéficiaires

Les équipements en régie de la Ville de Rennes et de Rennes Métropole (comme le Conservatoire ou les bibliothèques par exemple) assurent 60% de cette offre. Le reste est porté par les partenaires culturels associatifs, l’éducation artistique et culturelle étant inscrite dans les conventions les liant à la Ville. Une soixantaine d’acteurs mobilisent ainsi leurs moyens pour accueillir les jeunes.

L’éducation artistique et culturelle, à quoi ça sert ?

L’éducation artistique et culturelle permet aux enfants de découvrir et de pratiquer des modes d'expressions artistiques et culturelles. Cela peut être de la musique, de la danse, des arts numériques... Tous les domaines de la culture et des arts sont présents ! L'enjeu ? Permettre à chaque enfant de développer ses connaissances, sa sensibilité, son esprit critique, de s'épanouir et de s'exprimer.

Concert du groupe IA404, dans le cadre des TransMusicales
Concert du groupe IA404, dans le cadre des Trans Musicales (A.Loubry)

Que font les enfants ?

Les dispositifs déployés en matière d'EAC sont nombreux à Rennes : musique à l’école, classes orchestres, résidences d’artistes, jumelages, ateliers, visites, parcours de découvertes et de médiations, sorties à des spectacles, rencontres d'artistes... Ces propositions peuvent durer une heure (pour une visite par exemple), une journée, et jusqu'à 3 ans dans le cas d'une résidence d'artistes !

Création film d'animation
Création d'un film d'animation avec les élèves de l'école Trégain (C.Simonato)

Parmi les disciplines explorées par les enfants, la musique tient une place importante. Une particularité rennaise liée à l'engagement du Conservatoire à rayonnement régional, mais aussi à la présence de nombreux acteurs conventionnés, comme Les TransMusicales ou l'Orchestre National de Bretagne.

La lecture, le théâtre et la danse sont également bien représentés grâce aux bibliothèques et leur service de médiation, ainsi qu'à la présence de structures comme le Théâtre national de Bretagne, le Centre chorégraphique national et de Bretagne, le Triangle, la MJC la Paillette...

Les grands enjeux du plan local d'éducation artistique 2021-2026

La politique de la Ville en matière d'éducation artistique et culturelle a été formalisée en 2015 avec la co-construction et la mise en place, pour cinq ans, d’un Plan local d'éducation artistique (PLEAC) en lien les acteurs culturels de terrain et les partenaires publics. Ce PLEAC a été renouvelé et renforcé en 2021 pour une durée de 5 ans (2021-2026), avec quelques grands enjeux :

  • Renforcer la continuité de l'éducation artistique et culturelle sur tous les temps de la vie de l’enfant
    Concrètement : poursuivre le développement de projets à destination des plus petits ; favoriser le lien aux familles ; soutenir le développement des parcours culturels pour les accueils de loisirs ; les projets de résidence d'artistes ou d'ateliers artistiques longs sur le temps du loisir des enfants et des jeunes...
  • Diversifier et enrichir l'offre d'éducation artistique et culturelle
    Concrètement : soutenir les projets de culture scientifique et patrimoniale ainsi que l'éducation au media ; expérimenter des parcours d’éducation artistique et culturelle pluridisciplinaires avec plusieurs partenaires culturels ; co-construire des parcours liés au programme d'enseignement ou aux enjeux de société...
  • Mettre en place les conditions d'une meilleure répartition de l'offre, en prenant en compte les inégalités sociales et économiques et l'équilibre dans la répartition des projets entre les différents niveaux d'enseignement, temps de l'enfant et types d'établissements.
    Concrètement, il s'agit de soutenir les projets permettant de construire des ponts entre temps scolaires et périscolaires, comme c'est le cas des jumelages entre les écoles et les structures culturelles ou une structure culturelle et un quartier. 
L'artiste Praa, en résidence avec les élèves de l'école Champion-de-Cicé. But des séances : mettre en musique les dessins de 80 élèves de CM1 !
En résidence à l'Antipode, jumelée avec l'école Champion-de-Cicé, l'artiste Praa a mis en musique des dessins avec des élèves de CM1 ! (R.Volante)

La Ville travaille étroitement avec l’Éducation nationale, la Direction régionale des affaires culturelles et les services des collectivités territoriales (Région, Département) pour la mise en place des différentes actions.

Quels moyens mis en œuvre ?

La Ville de Rennes dédie des moyens humains et financiers importants au déploiement du Plan local d’éducation artistique et culturelle. En complément de l'enveloppe d'aides aux actions des écoles et de la dotation pour financer les sorties culturelles, la Ville de Rennes finance des dispositifs spécifiques.
C'est le cas de "Musique à l’école" et des Classes orchestres, en lien avec le Conservatoire à rayonnement régional, et de "Dire, Lire, Écrire", en lien avec le service de médiation et actions éducatives des bibliothèques.
Des aides financières sont également attribuées pour la mise en œuvre des Classes patrimoine (en lien avec Destination Rennes) et Classes Espace des sciences (en lien avec l'Espace des sciences).

Les classes orchestre
Les élèves des classes orchestres du Conservatoire (F.Hamon)