Le Comité consultatif laïcité

Journée de la Laïcité à Rennes
Journée de la Laïcité à Rennes (F.Hamon)

Le second Comité consultatif laïcité est mis en place le 21 septembre 2021. Instance de conseil à l'action municipale, il réunit une quarantaine d'experts, représentants d'une grande diversité de points de vue.

Le thème de la laïcité est devenu l'un des chantiers majeurs de consolidation du pacte républicain, au plan national comme à Rennes.
Le comité consultatif de la laïcité, créé en 2015, dans le contexte des attentats contre les membres de Charlie Hebdo, avait donc pour mission d'aider les citoyens à appréhender les enjeux de la laïcité.  
Il a dans un premier temps contribué à l'élaboration d'une Charte rennaise de la laïcité.

Le second Comité consultatif laïcité est mis en place en septembre 2021 par le conseil municipal.  
Il est composé de 11 élus de sensibilités politiques diverses et de représentants d'associations, de cultes, de mouvements de pensée et de personnalités qualifiées. 
Il conseille l'action municipale dans son domaine.
Il dialogue avec l'extérieur et peut être sollicité. (Le premier comité a entendu 150 personnalités et associations dans son précédent exercice).
Le comité laïcité se réunira en plénière une fois par an. Des travaux de sous-groupe pourront être conduits en fonction d'une feuille de route que le Comité se fixera. 

Ses missions

  • Faire de la pédagogie autour du principe de laïcité, le faire connaître et l'expliciter auprès des acteurs locaux et du grand public.
  • Associer une diversité d'acteurs et organisations à ses travaux pour, sans rechercher le consensus, débattre, donner des repères ou émettre des propositions en matière d'application du principe de laïcité.
  • Contribuer à la Journée nationale de la laïcité du 9 décembre pour faire mieux connaître le principe de la laïcité et les formes qu'il prend dans la vie des Rennais.
  • Evaluer la Charte rennaise de la laïcité et les suites qui en ont découlé.

Le rôle qui est confié au comité est non seulement de poser des principes communs mais aussi d’élaborer des réflexions partagées dans la façon dont concrètement à Rennes et dans l’ensemble de nos politiques municipales on peut faire vivre ce principe de laïcité.

Nathalie Appéré, maire de Rennes