La Ville de Rennes s’engage pour expérimenter le projet Territoire zéro chômeur de longue durée

Économie et emploi

La Ville de Rennes souhaite pouvoir expérimenter le projet Territoire zéro chômeur de longue durée sur le quartier du Blosne, afin de compléter les différentes actions d'insertion qu'elle y développe. Rennes s’est associée à une centaine d'autres villes, pour appeler à une nouvelle loi permettant d'étendre l'expérimentation. Explications. 

C’est quoi le projet « Territoires zéro chômeur de longue durée » ?

Initié en 2011 par l'association ATD Quart Monde en partenariat avec le Secours catholique, Emmaüs France, le Pacte civique et la Fédération des Acteurs de solidarité, le projet Territoires zéro chômeur de longue durée part d’un triple constat :

  1. Des personnes sont privées d'emploi alors même qu'elles souhaitent travailler et disposent de savoir-faire et de compétences.
  2. Le travail ne manque pas car il existe une multitude de besoins non satisfaits et de travaux utiles à la société qui ne sont pas ou plus réalisés ;
  3. Le chômage de longue durée coûte cher, car il engendre de nombreuses dépenses et manques à gagner que la collectivité prend à sa charge.

L'initiative TZCLD propose de rediriger ce coût pour financer les emplois manquants en assurant de bonnes conditions de travail. Elle se traduit par la création d'une Entreprise à But d'Emploi, qui s'engage à embaucher en CDI à temps plein ou à temps choisi, tous les chômeurs de longue durée depuis plus d'un an et résidents depuis au moins 6 mois sur le territoire dès lors qu'ils sont volontaires. Le financement du poste est assuré par une subvention de l'État et complété par les services rendus par l'entreprise et des subventions complémentaires.

Rennes veut expérimenter le projet au Blosne

La plateforme rennaise d'innovation sociale SolidaRen, composée d'acteurs institutionnels et d’associations, a souhaité dès sa création en 2017 pouvoir expérimenter le projet Territoire zéro chômeur de longue durée. Dans la lignée des politiques d'insertion développées sur le territoire, le Conseil municipal a approuvé à l'unanimité la candidature de la Ville à une nouvelle expérimentation au profit du quartier du Blosne. La Ville de Rennes entame désormais un temps de mobilisation des partenaires institutionnels, économiques et associatifs et des habitants, pour construire le projet à l'échelle locale.

Pour en savoir sur plus sur la politique d'insertion de la Ville de Rennes, consulter le Pacte Rennais d'Insertion.
 

L’appel du 18 juin

La loi de 2016 d'expérimentation territoriale visant à résorber le chômage de longue durée autorisait l'expérimentation de ce dispositif pour une durée de 5 ans, sur 10 territoires volontaires.
La Ville de Rennes, engagée au sein de l'association TZCLD, souhaite rejoindre ces territoires volontaires et entrer dans une 2e étape expérimentale du projet. Pour cela, une nouvelle loi est nécessaire. Ce mardi 18 juin 2019 était donc une journée de mobilisation nationale, qui vise à interpeller sur la nécessité de cette deuxième loi.