Lancé à Paris, en mars 2017, par Rennes Métropole, inOut se veut un temps de co-création où grands groupes, start-up et autres acteurs des nouvelles mobilités ont l'opportunité d'inventer de nouveaux services de mobilité, de tester de nouveaux usages, de nouveaux modèles économiques… avec la participation des usagers, en temps réel. Marqué par un temps fort annuel, inOut est aussi un appel permanent à expérimentations. Après une première édition prometteuse, en 2018, un nouveau rendez-vous est organisé en mars 2019.

Rennes Métropole, un laboratoire à ciel ouvert

Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole (J. Mignot)

« Inventer et tester les nouvelles mobilités numériques »

Interview en deux temps d'Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole

Pourquoi inOut ?

Cet événement économique à vocation internationale a été imaginé pour inventer et tester sur notre territoire les nouvelles mobilités intelligentes. Avec inOut, nous voulons faire de Rennes Métropole la vitrine et le terrain d’expérimentation des solutions de demain. Nous mettons l’espace public à disposition des professionnels et du grand public pour tester, grandeur nature, toutes les solutions qui transformeront la façon dont nous nous déplaçons. Notre objectif, avec inOut, est d’être la métropole française la plus innovante dans le domaine des mobilités.

Pourquoi le thème de la mobilité ?

La mobilité et le numérique sont deux composantes fortes de l’ADN de notre territoire, comme l’illustrent la vitalité et le dynamisme des pôles de compétitivité (iD4Car et Images & Réseaux), des laboratoires de recherche, des entreprises et start-up qui bouillonnent d’idées nouvelles. La mobilité est aussi un enjeu essentiel dans le quotidien de chacune et de chacun d’entre nous, en termes de qualité de vie bien sûr, mais aussi d’exigence environnementale et de santé publique. C’est pourquoi tous les investissements que nous engageons favorisent les modes de déplacements fluides, propres et économes (ligne b du métro, bus électriques, pistes cyclables, nouvelle gare…). Cette politique de transports publics est déjà reconnue au niveau national, mais nous voulons aller plus loin et pour cela, il faut faire évoluer les usages et nos comportements, en accélérant la révolution numérique dans ce domaine. C’est l’ambition que nous portons avec inOut.

Une conférence lors du [IN]door, au Couvent des Jacobins, en mars 2018
Une conférence lors du [IN]door, au Couvent des Jacobins, en mars 2018 (F. Hamon)

C’est en mars 2017, à Paris, que Rennes Métropole a annoncé le lancement de inOut, aux côtés de la Région Bretagne et de l’État, et de ses partenaires, Blue Solutions, Orange, le groupe PSA et SNCF (rejoints plus tard par Keolis et Siemens). Avec la création de cet évènement économique à vocation internationale, associé à un appel à expérimentations, Rennes Métropole ambitionne de devenir le principal laboratoire français des nouvelles mobilités intelligentes.

Un temps fort annuel en deux temps

  • Le [IN]door, destinés aux professionnels. Un temps où les entreprises de la mobilité, les start-up du numérique, les collectivités et institutions, la communauté de scientifiques et d'experts, sans oublier les étudiants et les chercheurs, sont invités à croiser leurs savoirs.
  • Le [OUT]door, ou la rencontre des professionnels et des usagers. Un temps où  l’espace public rennais se transforme en territoire d’expérimentation et de démonstration des nouvelles mobilités.

Mars 2018, une première édition prometteuse

Du 14 au 18 mars 2018, Rennes a vécu au rythme des conférences, débats, expérimentations et démonstrations au croisement du numérique et des mobilités, que ce soit au couvent des Jacobins ou en plein cœur de Rennes.

Du 14 au 16 mars, invités à débattre, échanger et se confronter aux grands noms du secteur, ce sont près de 900 professionnels, venant de dix pays, qui ont répondu à l’invitation de Rennes Métropole et de ses partenaires et se sont retrouvés au couvent des Jacobins. Le centre des congrès de Rennes a vécu au rythme des conférences, battles, hackathon, pitches ou encore controverses.

Cette première partie professionnelle s’est poursuivi en plein cœur de Rennes, jusqu'au 18 mars, esplanade Général-de-Gaulle, place de la mairie et sur le mail François-Mitterrand, un grand Village des mobilités qui a attiré quelque 20 000 participants. Les métropolitains ont ainsi pu tester une navette autonome, circuler pour la première fois à Rennes en bus 100 % électrique, celui-là même qui équipe désormais la ligne 12, à titre expérimental, découvrir le chariot connecté de la Poste ou encore fabriquer un kart électrique open source.

Retour en vidéo sur ces cinq jours.

Nouvelle édition en mars 2019

Après avoir réuni 900 professionnels au Couvent des Jacobins et 20 000 citoyens dans les rues de Rennes autour du numérique et des mobilités, inOut revient à Rennes en 2019. Du 28 au 31 mars, professionnels et usagers seront réunis pour une exploration des nouvelles mobilités.

L’appel à expérimentations auprès des entreprises et start-up permet de tester de nouveaux usages, sur l’ensemble du territoire rennais. Les rues, les couloirs de bus, le mobilier urbain, les murs, les bâtiments peuvent ainsi être mis à disposition des porteurs de projets pour tester leurs innovations, les modifier, les améliorer, et favoriser le passage du stade prototype à la commercialisation. Rendez-vous sur le site inout2019.com pour candidater.

Le temps fort, du 28 au 31 mars, sera l’occasion de faire le point sur les expérimentations en cours dans la métropole, leur état d’avancement, les premiers résultats et les potentiels déploiements à grande échelle.

En attendant, un petit avant-goût du vent d'exploration qui soufflera sur Rennes à l'occasion d'inout...