Des pôles de santé dans les quartiers

Espace santé Olivier Sabouraud
Séance de kiné à lespace santé Olivier Sabouraud à Villejean (A-C Estève)

Pour réduire les inégalités dans l'accès aux soins, la Ville de Rennes accompagne la création de pôles santé. Elle favorise l'installation et le maintien des professionnels de la santé sur son territoire. 

Un pôle de santé  offre, sur un même lieu ou à proximité un ensemble de services de santé : offre de soins, de prévention et de promotion de la santé.

  • Pour les habitants, ces pôles de santé permettent de garantir l'accès aux soins de tous.
  • Pour les professionnels libéraux : ils renforcent l'attractivité du quartier en permettant la continuité des soins, en élargissant la palette de soins et services accessibles en proximité (infirmier, kinésithérapeute, pharmacie, psychologue…).

À noter : ces pôles de santé peuvent être reconnus par l’Agence régionale de santé et bénéficier de soutien à leur activité via notamment la Caisse primaire d'assurance maladie.

Une attention particulière aux quartiers prioritaires

Les personnes les plus vulnérables sur le plan socio-économique présentent, en général, un état de santé plus dégradé et accèdent moins aux dispositifs de prévention et de dépistage. 

Une offre médicale plus rare
A Rennes, la densité moyenne de médecins généralistes est supérieur au national : 13,4 médecins pour 10 000 habitants (moyenne nationale de 10,9),
Mais de fortes disparités existent : le taux de médecins  est de 6,1 pour 10 000 habitants   au Blosne et de 9,9 à Villejean. 
Et la vague de départ en retraite des médecins généralistes va être plus forte dans ces quartiers.

Et pourtant, un écosystème favorable 
Il existe pourtant dans ces quartiers une dynamique du secteur social et de la santé, grâce à la diversité des acteurs qui ont acquis une bonne connaissance de ces publics et ont et ont appris à travailler en réseau.

Un enjeu du Contrat de ville
Un des enjeux du contrat de ville de la Métropole rennaise est de favoriser l’accès de tous à la prévention et à l’offre en matière de santé et de bien-être au travers des objectifs suivants : 

  • Lever les freins et lutter contre le non recours
  • S’assurer d’une offre de soins de proximité adaptée aux besoins et préoccupations des personnes. Sensibiliser les personnes aux questions de santé et renforcer les dispositifs de prévention.


 

Le soutien de la Ville de Rennes 

Sur le volet immobilier, en lien avec Rennes Métropole : 

  • Aide à la recherche de locaux ou de terrains constructibles, visites de terrain, de locaux
  • Aide à l’adaptation ou rénovation des cabinets médicaux,
  • Appui dans la recherche de financement et aide à la réponse aux appels à projet. La ville n'apporte pas d'appui financier direct.

Sur la mise en synergie des acteurs

  • Organisation de rencontres entre les acteurs du quartier pour partager les actions, les projets, les expertises des uns et des autres,
  •  Appui à la réflexion et méthodologie des acteurs,
  • Impulsion et soutien aux projets innovants pour diversifier les modes et formes de réponse à la prise en soins des patients,
  • Recherche de financements (Agence régionale de la santé, Caisse des dépôts et consignations…)
  • Partage de connaissances sur les projets et les acteurs du domaine de la santé.

L’espace Olivier Sabouraud

L’espace Olivier Sabouraud est un espace installé à Villejean. Un lieu de rendez-vous pour parler santé à Rennes. 
Cinq grandes associations, dont certaines regroupent elles-mêmes des dizaines d’autres y ont leur siège. 
L’association Avenir Santé Villejean-Beauregard qui réunit des professionnels libéraux de santé sur le quartier, le Bistrot mémoire, le collectif France associations santé Bretagne, le réseau de santé périnatale Bien Naître en Ille-et-Vilaine et enfin la Maison Associative de la Santé. 
C'est là que se déroulent désormais les Jeudis santé, des rencontres mensuelles autour de sujets tels que l’alcool, la naissance ou l’audition
7 professions para-médicales, kinésithérapeutes, une orthoptiste et une psychomotricienne.