Une expérimentation inOut pour encourager les mobilités actives

Transports
Installation des capteurs au carrefour des Préales
Installation des capteurs au carrefour des Préales (Arnaud Loubry)

Dans le cadre de l'appel à expérimentation inOut sur les mobilités, Rennes Métropole mène avec Lacroix Lab une expérimentation dont les premiers essais vont démarrer cet été au carrefour des Préales, à Rennes.

« L’objectif de cette expérimentation est de voir s’il est possible de disposer d’un outil capable de différencier les flux de circulation -voitures, bus, vélos, piétons… et, en interaction avec les feux verts/rouge, de favoriser certains types d'usagers, en particulier ceux utilisant les mobilités actives », explique Céline Quéron, chargée de mission Expérimentations à Rennes Métropole. Le dispositif expérimental proposé par Lacroix Lab, et retenu dans le cadre du dispositif inOut, consiste en plusieurs capteurs positionnés au niveau du carrefour qui analysent  les flux de circulation et les transforment en informations directement exploitables.

« Ces informations vont nous permettre de connaître le nombre de piétons, vélos, voitures ou bus présents simultanément. L’objectif est, via l’analyse de ces données, de définir les scénarios à activer en fonction de la situation », explique Reynholds Reinette, en charge du projet à Lacroix Lab. Il peut s’agit, par exemple, d’activer plus rapidement le feu vert "piéton" si plusieurs piétons sont en attente, de raccourcir le temps d'attente des bus au feu ou bien encore favoriser le tourne à gauche des véhicules en fonction des conditions de circulation.

Un an d'expérimentation

Les essais vont se dérouler à l’intersection de l’avenue des Préales et de la rue Django-Reinhardt, à Rennes. Trois capteurs, reliés aux armoires de signalisation lumineuse tricolore, y ont été installés. L’expérimentation est prévue sur un an, de juillet 2020 à juillet 2021. « Nous allons ainsi pouvoir tester le dispositif dans différentes conditions climatiques, pluie, brouillard, neige… ». Les premiers réglages vont être effectués durant l’été pour un démarrage effectif prévu à la rentrée.

Monique Guéguen