Sur son toit, Daniel produit près de 50% de son électricité

Environnement
Des panneaux photovoltaïques posés sur une toiture de maison
Posés sur des toits exposés sud et sud-ouest, les panneaux photovoltaïques ont produit 3000 kWh en quatre mois. (Photo Christophe Le Dévéhat)

Envie de produire de l'électricité solaire sur votre toit? En partenariat avec Rennes Métropole, In sun we trust vous accompagne gratuitement, de l'évaluation de votre potentiel de production jusqu'à la pose des panneaux photovoltaïques. Exemple à Laillé où une petite installation assure près de la moitié de la consommation électrique du foyer.

Posés sur des toits exposés sud et sud-ouest, 40 m² de panneaux photovoltaïques coiffent depuis peu l'arrière de cette propriété nichée tout près de la Vilaine, à Laillé. L'orientation est idéale: "Elle permet d'optimiser la plage de production d'électricité tout au long de la journée" souligne le propriétaire, Daniel Chevé.

Daniel Chevé, propriétaire d'une maison équipée de panneaux photovoltaïques
Daniel Chevé a installé 40 m² de panneaux photovoltaïques sur les toits de sa maison (Photo Christophe Le Dévéhat)

Si la fin de l'été a logiquement marqué un fléchissement sensible du rendement, les courbes sont globalement bonnes. Sur la petite application qu'il a développée, ce retraité de l'informatique suit sous forme graphique la production de ses panneaux qui captent le rayonnement solaire depuis juin. "C'est encourageant de démarrer en été. Pendant la canicule de juillet, les panneaux atteignaient 90% de leur rendement maximum! " s'enthousiasme Daniel Chevé. 

"Ils ont produit 3000 kWh depuis la mi-juin, calcule-t-il. On est complètement dans les prévisions qui promettent une production de 7000 kWh par an, soit quasiment la moitié de la consommation électrique annuelle de notre foyer." 

une vue du cadastre solaire
Le cadastre solaire permet d'évaluer le potentiel solaire de sa toiture en quelques clics.

Un site qui calcule le potentiel solaire de votre toit


Les calculs de performance ont été réalisés par In sun we trust. En partenariat avec Rennes métropole, cette jeune entreprise propose depuis décembre 2018 un "cadastre solaire" en ligne. Il permet d'évaluer gratuitement le potentiel solaire de sa toiture, sur tout le territoire de la métropole. Il suffit de quelques clics pour obtenir une simulation instantanée. Et si l'on souhaite aller plus loin, l'entreprise propose aux habitants de Rennes Métropole un accompagnement – là aussi gratuit – qui les suit jusqu'à la mise en service des panneaux photovoltaïques. 

Trois mois seulement pour réaliser le projet

Une solution idéale pour cet informaticien retraité.  "J'avais un projet de solaire en tête mais j'avais du mal à m'y retrouver entre tous les opérateurs", se souvient Daniel Chevé. "Le partenariat avec Rennes Métropole et l'accompagnement de cette start up tout au long du projet m'ont convaincu de me lancer. In sun we trust s'est occupé de tout: les études, les démarches administratives, le contrat avec Enedis pour le rachat du surplus de production, le choix de l'entreprise qui a réalisé l'installation… Je les ai trouvés vraiment très performants et rapides. Il n'a fallu que trois mois pour réaliser le projet de A à Z." 

Un ordinateur affichant un graphique de production d'élecltricité
Daniel Chevé peut suivre précisément sa production d'électricité grâce aux relevés graphiques. (Photo Christophe Le Dévéhat)

"Un geste écologique plus qu'économique"

Coût de cette installation photovoltaïque de 40m²: 14600€ "avec 1750€ de subventions de l'État et 600€ de ma commune, Laillé, dont il faut souligner le geste" relève le retraité. Il lui faudra onze ans pour amortir son investissement "mais j'ai fait un geste avant tout écologique plus qu'économique".  


Daniel Chevé a aussi moins d'états d'âme désormais à plonger dans sa piscine extérieure tout au long de l'été. "Je ne supportais plus de dépenser de l'électricité dix heures par jour pour la faire fonctionner. Désormais ce sera neutre pour mon porte-monnaie et pour la planète puisqu'en été je pourrai autoconsommer 90% de ma production électrique." 

Incidemment, cette petite installation photovoltaïque change aussi les habitudes de consommation. Désormais l'épouse de Daniel n'attend plus les "heures creuses" pour lancer le lave-linge. Mais elle regarde par la fenêtre pour s'assurer qu'il y du soleil pour le faire tourner.  
Vincent Ménard