Rennes : une nouvelle école à Baud-Chardonnet

Enfance, éducation et jeunesse
Vue extérieure de l'école Baud Chardonnet © Bruno_Mader_Architecte
Vue extérieure de l'école Baud Chardonnet ( © Bruno_Mader_Architecte)

Lundi 21 septembre 2020, le conseil municipal de Rennes a approuvé le projet définitif de la future école primaire de Baud-Chardonnet. Son ouverture est prévue en 2023 pour 300 enfants.
 

En 2023, le groupe scolaire accueillera environ 300 enfants, répartis en 12 classes (5 en maternelle et 7 en élémentaire). Il sera construit à l'est du quartier, bordée par la rue Rose-Valland, qui desservira la rambla et la place centrale, autour du château d'eau.
On y trouvera :

  • un vaste hall d'entrée
  • un pôle maternelle de 5 classes, 1 salle de motricité, 2 ateliers et 2 dortoirs
  • un pôle élémentaire de 7 classes, une bibliothèque, 2 salles spécialisées
  • un pôle d'espace partagé avec le quartier (un espace parents, des bureaux...)
  • une cantine de 2 salles,
  • des salles pour l'accueil périscolaire.

L'originalité : la salle polyvalente pourra fonctionner de façon indépendante pour les habitants, tout comme le plateau d'activités sportives.

Un projet d'architecte haute performance environnementale

Quatre équipes architecturales avaient concouru pour la réalisation du futur groupe scolaire, dont l'ouverture est prévue en 2023, dans le nouveau quartier de Baud-Chardonnet. Réuni en juillet 2019, le choix du jury s'est porté sur le groupement conduit par l'architecte Bruno Mader. Il a, notamment, été séduit par la qualité esthétique de la façade, en briques de terre cuite, avec du bois.

Côté exigences environnementales, le programme présente les caractéristiques d'un bâtiment à Haute performance environnemental (HPE) et à énergie positive (Bepos). Avec, par exemple, des techniques pour limiter la température et les besoins en éclairage (brise soleil, patios…) et pour limiter l'imperméabilisation des sols (toiture végétalisée, arbres en pleine terre dans la cour et revêtement de cour drainant). L'école produira également de l'électricité pour sa propre consommation via des panneaux photovoltaïques sur le toit. 
Enfin, les aménagements dans la cour favoriseront les jeux mixtes (parcours, espaces calmes et ombragés, jeux classiques...) 

Coût global de l'opération estimé 10,29 millions d'euros TTC (valeur mars 2019).
 

Le nom de l'école choisi par les enfants

Mardi 21 juin 2022, les élèves des écoles Marcel Pagnol, Chateaugiron-Landryet Pablo Picasso ont voté pour le nom de la future école du quartier Baud-Chardonnet, à proximité.
Trois noms de femmes étaient soumis au vote des enfants : Myriam Makeba ( chanteuse et militante sud-africaine), Katia Krafft (Volcanologue) et Simone De Bollardière (militante pacifiste bretonne). Les enfants des trois écoles ont étudié les histoires de ces femmes avant de choisir Miriam Makeba. C'est donc ce nom qui va être soumis au conseil municipal des adultes.

hall d'accueil de la future école de Baud-Chardonnet
Hall d'accueil de la future école de Baud-Chardonnet ( © Bruno_Mader_Architecte)