Plan de déplacements urbains : donnez votre avis du 19 août au 20 septembre

Transports
Différents modes de déplacements
(J. Gonzales)

Le projet de plan de déplacements urbains, ce sont des actions pour les transports en commun, le covoiturage, le vélo... Objectif à l’horizon 2030 : permettre à chacun de se déplacer facilement tout en préservant la qualité de l’air. Et vous, qu’en pensez-vous ? Pour donner votre avis, participez à l’enquête publique, du 19 août au 20 septembre 2019.

« Le Plan de déplacements urbains devra penser et organiser les déplacements quotidiens de 500 000 métropolitains afin de répondre à des enjeux fondamentaux : diminuer de 40 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, répondre aux besoins croissants de mobilités liés à l'arrivée de nouveaux habitants, trouver une réponse aux problèmes de congestion, mettre en place des offres de déplacements alternatives à l’usage de la voiture solo », explique Jean-Jacques Bernard, vice-président de Rennes Métropole en charge des transports et des déplacements.

Plusieurs phases se sont succédées depuis 2014 pour bâtir le projet de Plan de déplacements urbains (PDU) de Rennes métropole, depuis la phase de diagnostic jusqu'à l'arrêt du projet en janvier 2019, avec notamment une phase de concertation des habitants.

Le projet de PDU propose une série d’actions visant à construire une métropole durable et respectueuse de l’environnement où les déplacements sont optimisés :

  • en renforçant les transports en commun
    Ainsi, la mise en service de la ligne b du métro s'accompagnera d'une restructuration majeure du réseau des lignes de bus suite à la mise en service de la ligne b avec un million de km/an en intra-rocade redéployés sur les communes en extra-rocade.

    Le train n’est pas oublié, avec la participation financière, aux côtés des autres acteurs publics, pour la rénovation de la ligne ferroviaire Rennes-Châteaubriant (2 millions d'euros) et affirme la volonté de travailler avec la Région, autorité organisatrice en matière de transport ferroviaire, pour conforter l'offre de TER sur les axes Rennes-Vitré et Rennes-Redon.

    Par ailleurs, de nouvelles solutions de transports performantes sur le cœur de Métropole seront recherchées : la réalisation d'une étude d'opportunité et de faisabilité pour le prolongement de la ligne b du métro sera engagée, ainsi qu'une étude pour la réalisation de liaisons de transports collectifs en sites propres (TCSP) en approche de Rennes, notamment sur le secteur sud-est.
  • En encourageant le covoiturage du quotidien
    « Si chacun covoiturait 1 jour par semaine, cela résoudrait les problèmes de congestion ». Pour accéder à Rennes, près de 35 km de voies dédiées au covoiturage et aux bus  vont être créées. Outre l’avantage en termes de temps parcours pour ceux qui covoiturent, ces voies réservées permettront d’améliorer la circulation et la vitesse des lignes de cars BreizhGo et des bus du réseau STAR.
  • En dopant les déplacements vélos
    Présenté en mars 2019 aux communes, le schéma directeur vélo – 500 km au total – viendra mailler le territoire en lien avec le Réseau Express Vélo - 100 km d’itinéraires continus et sécurisés. Une évolution en lien avec l’offre de location de Vélos à assistance électrique (VAE), 1 800 par an.

Enquête publique du 19 août au 20 septembre

Avant l'adoption définitive du PDU, prévue fin 2019, place à la phase d’enquête publique, du 19 août au 20 septembre 2019, pendant laquelle chacun est invité à s’exprimer et à apporter ses observations sur les évolutions des mobilités de demain.