Mieux accueillir les femmes victimes de violence

Santé et social
Les femmes victimes de violence ont besoin d'un accueil d'urgence et d'un accompagnement sur le long terme
Les femmes victimes de violence ont besoin d'un accueil d'urgence et d'un accompagnement sur le long terme

La Ville et ses partenaires souhaitent mieux accueillir les femmes victimes de violences. Pour cela, la Ville a missionné un laboratoire de psychologie de l'Université Rennes 2 pour mener une enquête sur les besoins et attentes des victimes. 
 

Objectifs de l'étude

  1. Identifier et décrire la diversité des situations de violence subie.
  2. Révéler les parcours de prise en charge (ou leur absence) sur les plans judiciaire, médical, social et/ou psychologique, ainsi que les difficultés et/ou opportunités rencontrées.
  3. Déterminer les attentes et les besoins en termes d’accueil et d’accompagnement en vue d’orienter l’action publique vers une prise en charge multidimensionnelle plus adaptée.

Les attentes

  • Trouver un lieu qui propose à la fois une prise en charge d’urgence et un accompagnement à long terme (surtout psychologique), et des actions de prévention, de sensibilisation et de formation tous publics
  • Bénéficier d’un accompagnement individuel global
  • Trouver des professionnel(les) « à l’écoute, compétents et formés ». Besoin de non-jugement, de bienveillance et de non-stigmatisation 
  • Bénéficier d'un service gratuit, accessible et de proximité, avec une large amplitude horaire, sécurisé, et une équipe féminisée 

Les résultats de l'étude soulignent l'étendue et la diversité des violences faîtes aux femmes et l'ampleur des expériences de victimation. La majorité des participantes témoignent avoir vécu au moins deux types de violences et 4 sur 10 les trois types : sexistes, sexuelles, conjugales.

Sources et ressources

Pour toute information complémentaire, contacter le spdm@ville-rennes.fr 

Des rencontres, débats et conférences sont organisées à Rennes jusqu'au 5 décembre.  Consultez le programme.