EuroRennes : le projet du secteur Solférino se précise

Logement et urbanisme

Dans le cadre du projet d’urbanisme EuroRennes, des chantiers sont prévus à partir de fin 2022 rue Lucien Decombe et boulevard Solférino. À la clef : des commerces, des services, mais aussi de nouveaux aménagements de voirie. Une réunion publique sur le sujet vient justement d'avoir lieu.

Ils étaient une trentaine de riverains à assister, le 25 mai, à une réunion publique sur les évolutions à venir du secteur Solférino. Des travaux sont en effet prévu dans le cadre du projet d’urbanisme EuroRennes, avec la construction de plusieurs bâtiments mais aussi des aménagements sur le boulevard Solférino.

L’îlot Solférino Ouest devrait comprendre des commerces et services, ainsi que le futur siège régional de la direction déléguée Ouest de VINCI Construction France avec ses filiales. Les travaux seront menés par l’agence Parc architectes et devraient commencer en octobre 2022.

Pour le lot central, situé en face d’Eurosquare, des promoteurs sont actuellement consultés et le projet final devrait être sélectionné d'ici la fin de l’année. Enfin, une étude est en cours pour la construction de l’Ecole Supérieure des Arts Visuels et de logements étudiants, rue Lucien Decombe.

« Un aménagement sobre et vertueux »

Les inquiétudes prédominantes liées à ces aménagements ? Les nuisances sonores... et la circulation dans le quartier de la gare. « On ne pense pas assez aux gens qui vivent ici au quotidien », soupire un habitant. L'occasion, pour Gilles Subrechicot, directeur du quartier centre-ville, de rassurer : « nous prenons en compte toutes les contraintes pour en tirer le meilleur compromis ».

Boulevard Solférino, la problématique est de concevoir « un aménagement qui soit le plus sobre et vertueux possible » pour la circulation des piétons, cyclistes, bus et voitures. « En séparant bien chacun de ces flux », précise Claire Brindjonc, cheffe de projet à Territoires Rennes. Voirie, piste cyclable et trottoir auront chacun un revêtement spécifique afin de les différencier visuellement, en plus de la signalétique. Des voies végétales devraient également voir le jour. Ces dernières auront un rôle de gestion de l'infiltration des eaux pluviales.

Charles Menguy

Envie d'en savoir plus sur le projet ? Consultez le site Eurorennes !