Des navettes autonomes en circulation sur le campus !

Transports
L'une des deux navettes autonomes mises en circulation le 15 novembre sur le campus de Beaulieu
L'une des deux navettes autonomes mises en circulation le 15 novembre sur le campus de Beaulieu (J. Mignot)

Les visiteurs du village des mobilités avaient eu l'occasion d'en tester lors d'InOut, l'événement dédié aux mobilités de demain, elles sont désormais une réalité sur le campus de Beaulieu : Rennes Métropole a mis en circulation ses premières navettes autonomes, sans chauffeur !  Une expérimentation qui doit durer jusqu'à fin juin 2019.

Pour la première fois, des navettes autonomes vont être pleinement intégrées à un réseau de transport en commun. C’est une fierté. Rennes Métropole continue ainsi à s’affirmer comme un territoire d’innovation et d’expérimentation, au service des déplacements du quotidien et préfigurant les mobilités de demain.

Emmanuel Couet, Président de Rennes Métropole

Une nouvelle ligne à part entière 

Les 2 navettes autonomes viennent compléter la desserte en transports en commun du campus universitaire de Beaulieu - Université de Rennes  1, avec la création de la ligne 100 Campus Beaulieu – Star La Navette. Cette ligne s'intègre en complémentarité de la ligne de bus C4 du réseau STAR et de la future ligne b du métro, qui desservira le campus de Beaulieu (station Beaulieu-Université).

Le parcours se déroule en partie sur la voie partagée avec tous les modes dont la voiture, et en partie sur une voie dédiée aux modes doux. La navette cohabite donc avec voitures, vélos, piétons... Si besoin, l'opérateur présent dans la navette - 12 chauffeurs de bus du réseau STAR ont été spécialement formés - reprend le contrôle via une manette style Xbox.

"Ce n'est pas une expérimentation au sens strict, car nous avons obtenu l'agrément de l'État pour mettre en circulation ces navettes en milieu ouvert. Néanmoins, nous avons encore beaucoup de paramètres à affiner, d'où le caractère malgré tout expérimental de ces test menés jusqu'en juin 2019", précise Laurent Sénigout, directeur de Keolis Rennes.

Symbôle d'un trajet

1,3 km Distance parcourue

Symbôle vitesse

10 à 15 km/h Vitesse moyenne de la navette

Des usagers

15 passagers

Comment ça marche ?

La navette autonome, fabriquée par le constructeur français Navya, fonctionne sur batterie rechargeable, sans émissions de CO2. Elle n’a ni volant, ni pédale. C’est la communication entre un capteur GPS et une balise de référence qui détermine à tout moment et de manière précise la position du véhicule.

  • Des capteurs LIDAR situés à l’avant et sur les côtés du véhicule cartographient l’environnement et assurent la détection d’obstacle.
  • Une caméra stéréovision, juste à l’avant du véhicule au niveau du pare-brise, détecte des obstacles et estime leurs position par rapport à la navette. Elle permet l’analyse de l’environnement (signalétiques, feux).
  • La vitesse des roues est mesurée pour estimer la vitesse du véhicule et confirmer sa position.

Monique Guéguen

Les médias en parlent