Consommons local : l'appel du territoire aux clients-citoyens

Économie et emploi
Un petit commerçant remet un colis à une cliente
Le Click and collect, une tendance de fond de la consommation en temps de Covid... et après ! (J. Mignot)

Avec les associations de commerçants (Carré Rennais et Union du commerce), la CCI, l'Union des métiers et industries de l'hôtellerie, la Chambre de Métiers et de l'artisanat, Destination Rennes et Rennes Métropole, c'est tout un territoire qui coordonne ses actions pour les "petits" commerçants locaux. Et appelle les consommateurs à rejoindre le "Consommons local, cliquons local". 

Commerces ouverts les dimanches et bus+métro offerts

Les commerces ont été autorisés à ouvrir tous les dimanches de décembre, jusqu'au 27 inclus. 

Les week-ends des 1éet 13vet des 19 et 20 décembre, les transports en commun, toutes les lignes de bus et le métro, seront gratuits . 

Tous unis dans une campagne 

"La clé, ce sont les achats de fin d'année", résume Nathalie Appéré, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.  Pour l'heure, les dépôts de bilan ne se bousculent pas au tribunal de commerce. "Les aides du premier confinement portent leur fruit et aident à tenir", précise Rémi Langlois (CCI). "Les petits commerçants nous le disent bien, tout dépendra de la fin d'année. Il faut à présent que les consommateurs soient aussi des citoyens", explique Nathalie Appéré, en annonçant une campagne de communication à destination des habitants de la métropole,  visible sur les panneaux d'affichages à partir du 1er décembre.

"Votre acte d'achat aujourd'hui permet de faire votre ville commerciale de demain", renchérit Laurence Taillandier pour les commerçants du centre de Rennes (Carré rennais ). "Car, oui, on veut retrouver ce plaisir d'aller en boutique et de trouver dans le commerce un acteur humain", renchérit Sébastien Sémeril, vice-président en charge de l'économie à Rennes Métropole. 

Associations de commerçants (Carré Rennais et Union du commerce), la CCI, l'Union des métiers et industries de l'hôtellerie, la Chambre de Métiers et de l'artisanat, Destination Rennes et Rennes Métropole travaillent ensemble, chaque semaine, à adapter les dispositifs d'aides aux commerces et à l'artisanat. 3 millions d'euros débloqués pour aider ce secteur à poursuivre et adapter son activité à la vague de fond : le développement du commerce en  ligne. 

Le Carré Rennais et l'Union du commerce du pays de Rennes ont recensé les offres auprès de leurs membres. Le Carré Rennais met à disposition du public un numéro unique pour les consommateurs qui chercheraient un produit précis : 02 57 67 35 15. Selon les besoins, jusqu'à 3 personnes au bout du fil pour trouver la perle rare avant Noël. 

représentants de la CCI, union du commerce... et Rennes Métropole après une conférence de presse commune
CCI, Union du commerce, Carré Rennais et Rennes Métropole : les institutions réunies pour le commerce local (DR)

Cliquer local ! 

Il y a les commerces qui s'y sont mis ! Présents sur internet avec un catalogue de produits à consulter en ligne et qui livrent ou proposent un coupe-file (le fameux "collect") ou une remise sur rendez-vous, biens pratiques pour éviter les foules, tout en gardant le contact avec les clients.  

Mais qui livre ? Quels produits  trouve-ton en ligne ? Il fallait un site unique où présenter l'ensemble de l'offre. C'est Destination Rennes qui l'a fait avec le site commerces-rennes.com 

Déjà 200 adresses sont cartographiées dans la restauration, les librairies et disquaires et les boutiques de créateurs "mais viendront aussi les magasins de jouets, l'habillement, la déco", annonce Jean-François Kerroc'h de Destination Rennes.
Tous les commerçants sont en ce moment contactés par leurs représentants pour rejoindre ce site accessible au grand public. Ils peuvent s'inscrire en ligne "avec un formulaire simple", promet Jean-François Kerroc'h ! 

  •   193 restaurants chez vous 
    Dans Rennes Métropole, au 20 novembre, 140 restaurants de Rennes ou de la métropole proposaient des plats à emporter, en drive ou en livraison. La liste s'est bien allongée depuis. 
  • Librairies indépendantes et disquaires : 36 adresses 
    Vous préférez éviter de commander vos livres et vos CD sur les grandes plates-formes en ligne ? Il est possible de faire vos achats chez les libraires indépendants et locaux. A Rennes et dans les communes de la métropole, dont Bécherel, pas moins de 32 librairies et disquaires indépendants proposent un large choix de livres, BD, romans, polars…
  • 49 boutiques de créateurs pour des cadeaux originaux
    Les boutiques de créateurs sont, à Rennes et dans la métropole, de plus en plus nombreuses. Atypiques par définition, ces adresses sont celles de savoir-faire très personnels.  Ces boutiques proposent de la vente en ligne expédiée à domicile ou du click and collect. 
  • Epiceries fines : 41 adresses
  • Mode et accessoires : 25 adresses
  • Décoration : 20 adresses
  • Jeux et jouets : 16 adresses
site commerces-rennes.com

Commerçants en transition 

Les commerces qui ne sont pas encore passés à l'e-commerce vont trouver de l'aide très concrète lors d'une formation en ligne, mardi 24 novembre, avec Google Ateliers Numériques. Il est  proposé à tous les commerçants un rendez-vous de coaching individuel d'une demi-journée pour faire le point et identifier les projets numériques adaptés.  
Et pour ceux qui se lancent,  le Poool, regroupement de start-up et entreprises locales du numérique, a recensé les entreprises adaptées, installées sur le territoire. 

S'y retrouver dans les dispositifs !

Les complexités administratives sont souvent un frein pour les petites structures. Elus, administrations et corps intermédiaires y répondent en informant et simplifiant. 
La CCI a listé l'ensemble des dispositifs d'aide à destination des commerces et a déjà accompagné des commerces dans le coaching digital. 
Numéro unique CCI Prévention : 02.99.33. 63. 03
Contacter la CCI

Aide financière de Rennes Métropole 

S'équiper, se former représente un coût. L'aide d'urgence de Rennes Métropole permet de prendre en charge 50 % de ces investissements digitaux avec l'aide à l'investissement, dite "AI Covid", dotée de 3M€. Lancé au printemps, ce dispositif connaît une accélération dans les demandes, avec 140 dossiers présentés ce dernier mois.  
Les commerces peuvent demander de l'aide dès 700€ d'investissement. 
78% des demandes d'aides traitées en un mois proviennent de commerçant et 22% d'artisans. 
Les subventions accordées jusque-là s'élèvent à 286 000 €, pour des dépenses liées notamment aux achats d'équipements et de matériels  (purificateur d'air, mobilier terrasse, ..), à la digitalisation des activités (site internet, e-shop, social media…) et aux achats de consommables liés à la mise en sécurité sanitaire.
Il est possible de faire sa demande en ligne, jusqu'au 30 juin 2021, avec un formulaire lui aussi  simplifié et de l'aide au numéro vert (gratuit) : 0800.350.035. 

picto

20 salariés taille maximale des commerces, des entreprises artisanales et de certaines associations de l'ESS concernées par l'aide

picto

2 millions € CA montant maximum du chiffre d'affaires hors taxes pour être éligible à l'aide, attribuée sur examen du dossier

aide commerce artisanat

78% des demandes d'aide en provenance des commerçants

Source : (nov 2020)
aide commerce artisanat 5

700€ investissement minimum pour demander une Aide à l'investissement

Source : Renens Métropole

Consommer local de bout en bout

Consommer local et se faire livrer… avec des livreurs locaux, c'est encore mieux. La ville de Rennes est en train d'accompagner les acteurs de la livraison à vélo (Les Triporteurs, Tout à vélo et les nouveaux venus,  Les coursiers rennais) dans un projet alternatif aux "plateformes mondiales peu respectueuses des droits sociaux, de l'environnement…", confie Didier Le Bougeant, adjoint rennais en charge du Commerce.  Cela concerne non seulement les livraisons de repas mais aussi l'approvisionnement en frais des restaurants. Et pas seulement dans le cas d'urgence présent mais dans la perspective d'organisations durables. "La ville regarde comment elle pourrait aider à trouver des locaux-relais pour les livraisons de proximité", confirme la maire de Rennes. 
Cette crise sanitaire révèle décidément bien des projets novateurs…

Marie-Laure Moreau