Bientôt une première ligne régulière de covoiturage

Transports
Cesson-ViaSilva, l'un des arrêts de la future ligne régulière de covoituarge Star't 1
Cesson-ViaSilva, l'un des arrêts de la future ligne régulière de covoiturage Star't 1. Au volant, Lucille, une conductrice intéressée par le projet. (Arnaud Loubry)

En janvier 2021, Rennes Métropole lancera Star't 1, la première ligne régulière de covoiturage reliant les communes de Le Rheu, Pacé, Saint-Grégoire et Cesson-Sévigné. L’étude est en cours.

« Alphasis et Cesson-ViaSilva sont deux fortes zones d’emplois qui génèrent des déplacements conséquents de salariés venant de différentes communes, soulignait Matthieu Theurier, vice-président de Rennes Métropole à la mobilité et aux transports, lors de la conférence de rentrée Transports, fin août. Or, pour l’avoir testé, on sait que les lignes de bus intercommunales, cela ne fonctionne pas. »

Cette préoccupation rejoint une autre, celle du développement du covoiturage, l'un des axes forts du Plan de déplacements urbains (PDU) 2020-2030. Proposer des lignes régulières de covoiturage est l'une des solutions envisagées par la métropole rennaise. La première ligne, nommée Star't 1, desservira Le Rheu, Pacé, Saint-Grégoire et Cesson-Sévigné, un tracé défini en fonction des flux de circulation constatés vers les différentes zones d'emploi.

Chaque commune de la ligne Star't 1 sera desservie par un arrêt. Les arrêts, abrités, seront signalés en amont par des panneaux à message variable permettant aux usagers d'indiquer leur présence et le point de dépose souhaité.

Les conducteurs inscrits auront connaissance de covoitureurs en attente soit à la lecture de ces panneaux, soit via l'application spécifique star't. Ils  seront indemnisés d'un montant de 1€ par trajet proposé, et ce, qu'un passager en ait bénéficié ou non. En l'absence de passage de conducteur, un véhicule Star assurera le trajet dans un délai maximum de 30 minutes après la demande de covoiturage.

pendule

7 h - 20 h du lundi au vendredi

sablier

15 minutes entre chaque passage en moyenne

covoiturage

30 minutes prise en charge STAR en l'absence de passage de conducteur

Des conducteurs associés au projet

Le projet est mené par Rennes Métropole et Kelolis, en partenariat avec Ecov, société spécialisée dans le déploiement de lignes de covoiturage. Dès à présent, près de vingt ne vingtaine de salariés effectuant des trajets en voiture entre ces communes ont été recrutés via leurs entreprises pour contribuer à affiner le projet.
C’est le cas de Lucille, qui habite La Chapelle-des-Fougeretz et travaille à ViaSilva. Le covoiturage est pour elle une évidence : « Si au lieu d’avoir 60 voitures sur la route, il n’y en a déjà plus que 30, ça fluidifie la circulation. Et puis ça libère des places de stationnement, qui ne sont pas si nombreuses que cela. » Covoitureuse régulière, la Covid19 est venue bousculer ses habitudes. « Auparavant, je faisais ce trajet 2 fois par jour, tous les jours, en covoiturant avec deux autres personnes. Désormais, je vais sur site 2 ou 3 jours par semaine. L’une des personnes avec qui je covoiturais ne travaille pas les mêmes jours que moi et l’autre personne a changé d’entreprise… »

Pour Lucille, ce projet est aussi  « une forme de solidarité, qui prend encore plus de sens dans le contexte actuel. »  Cette première phase sera suivie du recrutement progressif d'autres conducteurs. Objectif : mise en service de la ligne Star't 1 en janvier 2021.

Monique Guéguen

Voies réservées pour le covoiturage

Par ailleurs, conformément au PDU, les études se poursuivent en lien avec l'État, la Région et le Département concernant la mise en œuvre de voies réservées au covoiturage sur les 8 principales voies pénétrantes vers Rennes.